Des slogans antichinois sur leurs maillots, des tatouages évoquant les droits de l'Homme et des crampons aux pieds: au Vietnam, des opposants politiques ont créé une équipe de football pour contourner l'interdiction de rassemblement.

La Cour de justice de l'UE (CJUE) a décidé mercredi de maintenir le mouvement islamiste palestinien Hamas, au pouvoir à Gaza, sur la liste des organisations terroristes de l'UE.

Le Venezuela se prépare à une grève générale de 48 heures, mercredi et jeudi, à l'appel de l'opposition, qui a lancé un ultimatum au président Nicolas Maduro avant l'élection dimanche d'une Assemblée constituante contestée.

La France rend hommage mercredi au père Jacques Hamel, égorgé par deux jihadistes il y a un an dans son église de Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen, un acte qui avait bouleversé le pays de nouveau secoué par le terrorisme douze jours après l'attentat de Nice.

Le cardinal australien George Pell, numéro trois du Vatican, a rejeté mercredi les accusations d'agression sexuelle dont il est l'objet lors de sa première audition devant un tribunal de Melbourne.

Les Irlandais de U2 ont célébré, mardi au Stade de France, les 30 ans de leur album "The Joshua Tree", avec le savoir-faire du plus grand groupe du monde qu'ils sont devenus, mais aussi avec le coeur des glorieux artisans du rock qu'ils ont toujours été.

Human Rights Watch (HRW) dénonce dans un rapport publié mercredi l'usage "routinier" du gaz poivre par la police contre les migrants à Calais, y compris pendant leur sommeil, des accusations formellement démenties par les autorités.

Onze civils ont été tués en 24 heures entre lundi et mardi soirs par des bombardements aériens sur une ville rebelle de Syrie près de Damas, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'Allemagne, victorieuse contre la Russie (2-0), et la Suède, surprise par l'Italie (2-3), se sont qualifiées mardi pour les quarts de finale de l'Euro-2017 organisé aux Pays-Bas.

Soumis à une pression exceptionnelle de Donald Trump, les sénateurs américains ont finalement voté mardi en faveur de l'ouverture du débat sur l'abrogation de la réforme du système de santé de Barack Obama. Mais le pari est loin d'être gagné.

Pages

Publicité