Il a beau tomber des cordes, les Nord-Coréens venus devant le mausolée du fondateur du régime Kim Il-Sung en ce jour anniversaire de la fin de la guerre prennent bien soin de poser leur parapluie avant de s'incliner respectueusement.

Idole des jeunes, poule aux oeufs d'or des publicitaires et fer de lance d'une Seleçao en plein renouveau, Neymar jouit d'une aura sans précédent au Brésil, qui se passionne pour les rebondissements de l'éventuel transfert du Barcelonais au Paris SG.

"La France va créer dès cet été en Libye des hotspots", des centres d'examen pour les candidats à l'asile, a annoncé le président Emmanuel Macron jeudi en marge d'une visite d'un centre d'hébergement de réfugiés à Orléans (Loiret).

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire fera une annonce lors d'une conférence de presse jeudi à 15H00 consacrée à l'avenir de STX France, a annoncé le ministère dans un communiqué.

Scaphandres de 100 kilos, passages dans une centrifugeuse et exercices en apesanteur: les cosmonautes russes doivent résister à un entraînement éreintant avant d'avoir une chance de pouvoir réaliser leur rêve.

A Mossoul, les disparus sont partout, et les familles arpentent la ville à la recherche d'un signe de vie d'un proche déplacé ou arrêté ou pour retrouver une trace d'un corps familier enseveli sous les décombres.

A un mois de la fin du mercato, les clubs anglais s'apprêtent à battre une nouvelle fois tous leurs records de dépenses. Portés par des droits TV extrêmement lucratifs, les mastodontes de Premier League sont engagés dans une compétition frénétique.

Los Angeles a fait un nouveau pas vers une organisation des jeux Olympiques en 2028, son maire Eric Garcetti estimant "stupide" de ne pas les accepter au vu des conditions financières offertes par le Comité international olympique (CIO), ce qui garantirait à Paris les JO-2024.

Pour rendre visite à ses abeilles installées sur le toit de la Monnaie de Paris, en surplomb de la Seine, l'apiculteur Audric de Campeau passe un harnais: "Ce n'est pas dangereux, mais les assurances m'y obligent".

Lentement, les flots s'écartent pour faire apparaître celui que l'équipage du "Mafuta" surnomme le "boucher". Retenu par un énorme câble d'acier, ce monstre chenillé est hissé à la poupe du navire, qui croise le long des côtes de la Namibie.

Pages

Publicité