Au terme de cinq ans de mandat, François Hollande va quitter ses fonctions ce dimanche matin. En attendant son successeur, le futur ex-président fait sa tournée d'adieux et expédie les dernières affaires courantes.

Le 7 mai, Emmanuel Macron a été élu président de la République avec 66 % des voix. Il remplacera donc François Hollande à l’Elysée à partir de ce dimanche, soit une semaine après son élection. Mais qu’a fait le futur ex-président durant tout cette semaine, et que va-t-il faire durant les dernières minutes de son quinquennat ?

Son agenda s'arrête à la date du 10 mai

Le 8 mai, soit le lendemain du second tour, François Hollande a convié Emmanuel Macron aux commémorations du 8 mai 1945, marquant la fin de la Seconde Guerre mondiale. L’occasion d’un premier "passage de flambeau", selon les mots du président. Le soir, François Hollande s’est rendu en Allemagne pour un dernier dîner avec Angela Merkel.

Le 9 mai, François Hollande a effectué une remise de décorations et s’est entretenu avec Bernard Cazeneuve, Jean-Marc Ayrault et Michel Sapin. Le lendemain, il a présidé son dernier Conseil restreint de Défense, puis sont dernier Conseil des ministres, au cours duquel Bernard Cazeneuve a présenté la démission de son gouvernement. Peu après, François Hollande s’est rendu à la cérémonie de commémoration de l’esclavage, là encore en compagnie d’Emmanuel Macron, pour délivrer son dernier discours officiel.

Le 10 mai est la dernière date figurant sur son agenda.

Les derniers jours, côté coulisses

Voilà pour son agenda officiel. Mais que s’est-il passé en coulisses. Le Figaro rapporte que des décrets de la loi El Khomri ont été publiés in extremis ces derniers jours. Au Journal officiel du 6 mai a ainsi été publié le décret qui impose l'installation d'instances de dialogue social dans les réseaux de franchise d'au moins 300 salariés.

Le 11 mai et jusqu’à la passation de pouvoirs, "François Hollande a enchaîné les réunions de travail, a expédié les affaires courantes et a continué à boucler les derniers dossiers", nous explique Marcelo Wesfreid, journaliste au Figaro en charge de l’Elysée. Celui-ci révèle également qu'"une association des anciens membres du cabinet de François Hollande est en cours de constitution". Objectif : être recasé dans le prochain gouvernement. Mais une semaine avant le départ de François Hollande, les conseillers n'avaient toujours pas fait leur carton. La faute au président sortant qui profitait des derniers jours pour multiplier les déplacements et les remises de décoration qui se sont succédé dans la salle des Fêtes de l'Elysée. François Hollande a également profité de ses ultimes jours pour passer les derniers coups de fil d'au revoir aux chefs d'Etat du monde entier.

Le 12 mai, il a reçu l’ensemble du personnel de l’Elysée pour féliciter un à un les membres du palais présidentiel qui se sont occupés de lui pendant cinq ans. 

Publicité
Le chef de l’Etat a enfin préparé sa passation de pouvoirs avec Emmanuel Macron ; ainsi, selon Europe 1, Emmanuel Macron arrivera seul à l’Elysée, car François Hollande quittera sa fonction aussi seul, sa compagne n’ayant jamais été officialisée. Ce dimanche matin, c'est dans le bureau de François Hollande qu'aura lieu la passation de pouvoir entre les deux hommes qui s'échangeront notamment les codes nucléaires.

Vidéo sur le même thème - Cérémonie du 8 mai : le geste de Hollande envers Macron qui fait jaser

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité