L’université d’été du Parti socialiste à la Rochelle s’est terminée ce week-end non sans quelques sifflets, empoignades et scènes survoltées. 

Cette année, la réunion des socialistes à la Rochelle pour leur Université d’été n’a pas été de tout repos… En effet, plusieurs scènes surréalistes ont émaillé ce rendez-vous qui devait apparaître comme un moyen de réunifier la gauche.

Sifflets, bousculade : le dîner explosif

Mais c’était sans compter les jeunes militants socialistes qui ont quelque peu chahuté le Premier ministre, Manuel Valls, lors d’un dîner, notamment en huant le ministre de l’économie, Emmanuel Macron. Une attitude que n’a pas appréciée le chef du gouvernement qui aurait, selon une rumeur propagée sur place, donné une gifle à un militant qui huait.

A lire aussiQuand le PS emploie des travailleurs étrangers pour son université d’été

Une version des faits nuancée par quelques militants présents sur place, qui parlent juste d’une petite tape sur la joue, sans violence, selon Buzzfeed qui les a interrogés. Toutefois, les personnes présentes au dîner ont assuré que plusieurs militants avaient bien hué Manuel Valls et Jean-Christophe Cambadélis, le patron du PS, et qu’une bousculade avait suivi.

Un ministre refoulé, la chemise de Valls…

Autre scène incroyable, le ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, a été… refoulé de l’entrée de l’Université d’été du PS par un vigile qui s’est ensuite exclamé : "Pardon, je ne vous connaissais pas".

Publicité
Entendu sur place : un proche de l’ancien ministre  François Lamy a dit que "pour ne pas avoir Valls comme président, on va être obligés de soutenir la campagne de Hollande pour 2017." Ambiance…

A ce propos, Manuel Valls n’a pas hésité à mouiller la chemise, même au sens propre du terme. Une photo qui a été largement reprise et commentée sur les réseaux sociaux.

Vidéo sur le même thème : PS à La Rochelle: des jeunes socialistes scandent "Macron, démission!"