Lors de son déplacement dimanche à Nice, le chef des Républicains en a profité pour dézinguer le président de la République et le premier ministre grec.

Alors que Nicolas Sarkozy se trouvait à Nice dans les Alpes-Maritimes dimanche pour le lancement de la caravane des jeunes de son parti qui va sillonner les routes de France tout l’été, il s’en est pris à François Hollande en le comparant à Alexis Tsipras, comme le rapporte Le Monde.

"L’un a menti aux Grecs, l’autre a menti aux Français"

"Ils ont la même méthode : mentir à tout prix, mentir à tout prix pour conquérir le pouvoir. L’un a menti aux Grecs, l’autre a menti aux Français", a déclaré l’ex-chef de l’Etat face à plusieurs centaines de membres de son parti. Il a ensuite illustré son propos en rappelant que François Hollande avait promis d’inverser la courbe du chômage et de réinstaurer le départ à la retraite à 60 ans, tandis qu’Alexis Tsipras a accepté un accord pourtant rejeté par les Grecs lors du référendum.

Lire aussi - Crise grecque : François Hollande se paie Nicolas Sarkozy

D’après Nicolas Sarkozy, "le mensonge en politique" fait des ravages et provoque "la colère, la désespérance et la violence" en Europe. Il a également reproché au président de la République d’avoir reçu le premier ministre grec "en grande pompe à l’Elysée" alors que son gouvernement est composé "de l’extrême gauche et de l’extrême droite".

Lire aussi - Grexit : Nicolas Sarkozy change son fusil d’épaule

Publicité
Pourtant, lors d’une interview accordée au journal télévisé de TF1 le 8 juillet, le chef de l’opposition avait soutenu François Hollande et Manuel Valls concernant leur gestion de la crise grecque. Alors qu’il s’était montré favorable dans un premier temps à la sortie de la Grèce de la zone euro, Nicolas Sarkozy avait alors recommandé de trouver un compromis pour éviter un Grexit.

Vidéo sur le même thème : Réunion avec Hollande : Tsipras milite en faveur d'un "accord pour le retour de la croissance"