Dimanche, il fallait payer 2 euros pour choisir son candidat au premier tour. Les 4 millions de votants ont permis à ses organisateurs de réunir une somme importante. Mais à quoi servira-t-elle ?

Pour faire preuve de précision, sachez qu’au moins 4 054 627 Français ont voté dimanche à la primaire de la droite et du centre. Du jamais vu pour une primaire, et… une aubaine pour Les Républicains.

En effet, chaque électeur a dû débourser deux euros pour voter au premier tour de cette primaire. Selon les prévisions de ses organisateurs, une participation de 2 millions de personnes à chaque tour aurait permis de rembourser intégralement le coût de l’événement, à savoir 8 millions d’euros.

À lire aussi – Le mode d'emploi pour voter à la primaire de la droite et du centre

Et s'il y a trop d'argent ?

Or, le pari est remporté puisque les Républicains viennent de récolter un peu plus de 8 millions d'euros, grâce au 4 millions de votants. Si la primaire est intégralement "remboursée", chaque euro supplémentaire sera consacré à la campagne du vainqueur.

Publicité
Les dépenses de campagne ne peuvent dépasser 16,851 millions d’euros par candidat, pour le premier tour des élections présidentielles. Toutefois, si le second tour de la primaire, prévu pour le 27 novembre, a autant de succès, Les Républicains auront beaucoup moins de démarchages et d'emprunts à entreprendre.

Vidéo sur le même thème – Primaire de la droite : découvrez la carte de France des résultats