Jean-François Copé et François Fillon se sont mis d’accord quant à la date de la consultation des militants sur un "revote" pour la présidence du parti. Le scrutin aura lieu le 28 juin sur Internet et permettra de valider les nouveaux statuts, revus après la crise de novembre dernier.

Les deux duellistes de l’UMP se sont-ils définitivement mis d’accord ? Il semblerait que la paix soit réellement signée entre François Fillon et Jean-François Copé quant à la présidence de l’UMP. Les deux hommes qui se sont affrontés pendant plusieurs mois suite l’élection de novembre dernier ce sont donc entendus : le vote sur un "revote" aura lieu le 28 juin prochain.

Une nouvelle discorde à venir Les deux protagonistes se sont ainsi accordés sur l’organisation d’un congrès "virtuel" qui permettra aux militants de valider ou non les nouveaux statuts préparés par les équipes du parti mais également de savoir si un "revote" doit être organisé pour septembre.

La première question portera sur les statuts du parti qui peuvent être acceptés ou refusés en bloc uniquement. Il est également possible de voter blanc. De la première question dépend alors la seconde : si le "oui" recueille le plus de suffrages, le vote sera ainsi annulé automatiquement.

Publicité
Quel avenir pour le parti ?La direction mise en place à l’issue du tout premier accord Copé-Fillon serait ainsi maintenue jusqu’en Novembre 2015 en cas d’annulation du vote de septembre. Quant aux élections des comités départementaux du parti, elles sont repoussées après les municipale de 2014. Initialement prévues en octobre 2013, les cadres du parti ont jugé préférable de ne pas ajouter de la division avant cette  échéance.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :