Dans une interview accordée à l’Est Républicain, qui va paraître ce vendredi, François Fillon annonce que l’UMP doit "construire un projet d’alternance" avec les centristes.

© AFP

L’ancien Premier ministre sous l’ère Sarkozy, François Fillon a annoncé au quotidien l’Est Républicain, qu’il souhaite "construire un projet d’alternance" avec le nouveau centre de François Bayrou et Jean-Louis Borloo.

Ils sont "maintenant nos partenaires"

Alors que François Bayrou et Jean-Louis Borloo viennent de sceller leur union, François Fillon, nouveau rival de Nicolas Sarkozy, a annoncé regretter "le départ de Jean-Louis Borloo de l'UMP".

Jean-Louis Borloo et François Bayrou, qui viennent d’unir leurs partis en créant une charte commune "L’Alternative", sont "maintenant nos partenaires" a indiqué François Fillon. "Nous devons construire avec eux un projet d'alternance pour rassembler les Français et résister à la montée des populismes. Cela ne doit pas conduire l'UMP à abandonner l'objectif de représenter elle-même les valeurs du centre", a ajouté l’ancien Premier ministre.

L'écotaxe, "je l'assume"

François Fillon a également répondu à des questions concernant l’écotaxe. "Ce contrat a été passé dans des conditions d'extrême rigueur. Certaines sociétés ont manœuvré pour gagner l'appel d'offres. Face à cette pression, j'ai veillé à ce que soit mis en place un dispositif d'encadrement qui ne puisse laisser le moindre doute sur la société choisie. Cela a été la moins distante, et de loin !" s’est-il exprimé avant d’ajouter : l'écotaxe, "je l'assume".

Publicité
"Les impôts ont augmenté de 52 milliards depuis 2012 ! Il faut un engagement immédiat du gouvernement pour geler les augmentations d'impôts pour le reste du quinquennat", conclut François Fillon.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité