Le Premier ministre est l’invité de Laurent Ruquier samedi soir sur France 2. Mais son passage dans l’émission provoque l’indignation à droite.

Depuis l’annonce par Le Parisien de la venue de Manuel Valls dans l’émission "On n’est pas couché" (ONPC), diffusée sur France 2 samedi prochain, l’opposition est vent debout.

A l’Assemblée nationale, mercredi, la droite a tenu à dénoncer cette invitation, qui par ailleurs, est une première pour un Premier ministre en exercice. Le député (Républicains) Jean-Charles Taugourdeau a profité d’une question sur le chômage, pour interpeller Manuel Valls : "Pensez-vous vous rapprocher de la France qui se lève tôt en allant samedi soir sur le plateau d'"On n'est pas couché" ? Cette émission, qui ne sert pas la grandeur de l'engagement politique, est peut-être intéressante pour le socialiste Manuel Valls, mais ce n'est surtout pas la place du Premier ministre de la France."

Et d’ajouter, goguenard : "Ne nous dites pas que le président de la République va y aller aussi ?"

Jean-Yves Le Drian, lui, n’y serait pas allé

Même Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a indiqué jeudi sur BFMtv qu’il n’y serait pas allé. "Je ne suis pas sûr que ça soit ma place", a-t-il expliqué tout en prenant soin de ne pas égratigner le Premier ministre.

Ce qui est surtout reproché au Premier ministre, c’est de se rendre dans une émission de divertissement qui dévaloriserait son statut de chef du gouvernement. A noter que Manuel Valls est déjà venu à l’émission de Laurent Ruquier quand il était ministre de l’Intérieur, et encore avant, quand il était maire d’Evry (Essonne).

Publicité
N. B J’ai personnellement assisté, dans le public, à l’émission "On n’est pas couché", diffusée samedi soir, mais enregistrée jeudi soir. Au cours de son intervention, Manuel Valls est revenu sur les critiques sur sa présence. Il a surtout déclaré être venu dans ce genre d’émission de divertissement pour s’adresser "aux Français qui regardent ONPC mais qui ne vont pas forcément voir des émissions politiques."

Vidéo sur le même thème : Le bisou de Manuel Valls à un député qui lui reproche d'aller à On n'est pas couché 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité