Marine Le Pen est furieuse contre le Petit Journal de Canal +. Suivie par une journaliste lors de son déplacement à la braderie d’Hénin-Beaumont le week-end dernier, elle accuse l’équipe de Yann Barthès de « malhonnêteté intellectuelle » et réclame l’intervention du CSA.

© AFP

Marine Le Pen s’est rendue le week-end dernier à la braderie d’Hénin-Beaumont, dans le Nord, où une caméra du Petit Journal de Canal + l’a suivie. Une balade qui a donné lieu à la diffusion ce lundi 9 septembre d’un communiqué intitulé Le Petit Journal pris la main dans le sac, où le FN attaque la journaliste de Canal +, dénonçant « une absence totale de déontologie, d’éthique, d’indépendance et de loyauté », de « malhonnêteté intellectuelle » et de « coup fourré ».

« Séquence Marine La Cougar »Dans le collimateur du Front national, une photo « trouvée sur internet » de la journaliste et de son carnet de notes « dont le contenu s’apparente plus à un story-board qu’à un relevé de notes de terrain prises au vol, comportant notamment des injures à l’égard de la présidente du Front National » estime le parti. Sur le cahier, on peut lire une « séquence Marine La Cougar » en référence à une déclaration de la présidente du Front National, « Dis donc ils sont jeunes ! » Des propos que le FN qualifie d’insulte.

Publicité
Le FN sollicite l'intervention du CSADifficile cependant de prouver que la photo a bien été prise avant l’arrivée de Marine Le Pen, et donc de dire si le reportage a été « écrit » avant. Mais pour le FN, pas de doutes, les équipes du Petit Journal « sont des militants politiques, avec leur parti pris et leurs méthodes, et doivent donc être traités comme tels ». Le parti d’extrême-droite demande donc « l’intervention du CSA ».

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité