Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur a commis un regrettable lapsus à propos du retour de la droite au pouvoir, lundi sur Europe 1. Découvrez ce qu’il a dit.

Sa langue a fourché. Invité au micro d’Europe 1 lundi matin, Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur n’a pas pu échapper aux questions des journalistes sur le mariage gay. Mais alors que le ministre de l’Intérieur voulait certainement apaiser les tensions qui existent actuellement autour de ce sujet, il a en réalité enfoncé le clou et même commis un lapsus. "Quand la droite reviendra au pouvoir, et j’espère que ce sera le plus longtemps possible, il n’y aura pas de remise en cause de la loi sur le mariage homosexuel. Elle est irréversible", a-t-il en effet déclaré. Des propos qui n’ont pas manqué de faire réagir les auditeurs de la radio. Nombre d’entre eux ont ainsi aussitôt souligné cette gaffe sur leur compte Twitter. "Manuel Valls, ministre d’ouverture ?", s’est d’ailleurs interrogé l’un d’eux.

De son côté, Europe 1 a préféré retranscrire le passage du ministre en le modifiant quelque peu pour effacer le lapsus. Sur le site Internet de la radio il est en effet écrit : "quand la droite reviendra au pouvoir, et j’espère que ce sera le plus tard possible, il n’y aura pas de remise en cause de la loi sur le mariage homosexuel. Elle est irréversible".

Publicité
Son autre lapsus sur France 2Manuel Valls n’en est pas à son coup d’essai en termes de lapsus. Récemment invité sur le plateau du 20 heures de France 2 pour évoquer l’affaire Cahuzac, le ministre avait alors déclaré : "des ministres ont trahi".  Des propos qui, une fois encore, n’étaient guère flatteurs pour la majorité.