La chaîne D8 prépare actuellement une série documentaire mettant dans la peau de Français lambda, des personnalités politiques. La sénatrice PS Samia Ghali y a participé et livre ses premières impressions.

D8 s'apprête à concrétiser le vœu de nombreux Français : faire vivre leur quotidien aux politiques. Selon une information du Point confirmée au Figaro ce jeudi,  la chaîne D8 préparerait une émission où les politiques sont invités à se déguiser en Français pour vivre certaines de leurs situations "de tous les jours". Si le titre de l’émission n’est toujours pas connu pour le moment, la filiale du groupe Canal + présente son programme comme une série de documentaire "d’immersion incarnée autour de la politique". Voilà qui devrait promettre.

"Ce qu'il regarde, c'est votre salaire"

Plusieurs élus auraient déjà accepté d’y participer à l’image de la sénatrice socialiste des Bouches-du-Rhône Samia Ghali qui est actuellement en cour de tournage. Pour l’occasion, celle-ci a été déguisée en secrétaire à la recherche d’un appartement suite à un divorce. "C’est assez éprouvant d’être dans la peau de quelqu’un", a-t-elle confié à FranceTV Info. "Face à vous, vous avez des agences immobilières qui vous expliquent ne pas faire dans l’humain. Ce qu’ils regardent, c’est votre salaire. Vous n’êtes qu’un chiffre parmi tant d’autres alors que derrière, il y a une situation de détresse ", a-t-elle expliqué.

Pour l’élue, l’expérience se révèle très positive. À ce titre, elle invite ses collègues à en faire de même comme Emmanuel Macron qu’elle verrait bien à Pôle emploi "pour qu’il (puisse) se rendre compte que tous les chômeurs ne sont pas des tricheurs".

À lire aussi - Macron crée la polémique en parlant des "femmes illettrées de GAD"

Publicité
Interrogé par FranceTV Info, le député UMP Thierry Mariani a lui aussi confirmé sa participation à un tournage. Cette fois-ci le rôle du député aurait été de prendre la place d'une personne en fauteuil roulant. Une expérience "marquante" selon ses propres mots. Julien Dray, Bernard Accoyer ou encore Dominique Bussereau auraient eux aussi accepter de participer, rapporte Le PointCependant, D8 n'a pas voulu confirmer, "ni le casting, ni aucune boîte de production car ce programme ne se fabrique pas ainsi ". La chaîne refuse par ailleurs qu’on parle de téléréalité.

À lire aussi - Assurance chômage : Macron emboîte le pas de Valls et créé un couac

 vidéo sur le même thème - Quel bilan pour D8 qui fête ses deux ans