Invitée sur Radio Classique ce vendredi matin, Christine Boutin a de nouveaux exprimé son opposition au mariage gay en arguant que ce serait "la fin des Droits de l'Homme"...

Christine Boutin répète à qui veut l'entendre tout le mal qu'elle pense du mariage homosexuel. Invitée ce vendredi matin sur Radio Classique, la présidente du Parti chrétien-démocrate n'a pas hésité a expliqué qu'il y avait là "une question anthropologiste".

Elle a ainsi déclaré que "dans le mariage pour tous, ce n'est pas l'affaire des homosexuels qui est en jeu. La véritable question qui est en jeu, ce sont les Droits de l'Homme. Est-ce que nous considérons que l'homme et la femme sont l'alpha et l'omega de notre construction sociale, ou est-ce qu'au contraire, la personne humaine devient une valeur relative, objet de la commercialisation ?"

"Ce sont les Droits de l'Homme qui sont en train de s'effondrer"Elle a ajouté ensuite que "le problème du mariage homosexuel, c'est que c'est le faux nez de la fins des Droits de l'Homme dans la République française. C'est beaucoup plus important et ça dépasse le problème de l'homosexualité. C'est le problème de nos principes fondamentaux, qui ont été consacrés en 1789, qui fait que la France est un pays des Droits de l'Homme".

Christine Boutin en rajoute une couche en affirmant que "ce sont les Droits de l'Homme qui sont en train de s'effondrer. Ce qui est en marche, aujourd'hui, c'est la fin des Droits de l'Homme".

Publicité
Elle justifie d'ailleurs sa prise de position en prenant exemple sur le Portugal, où l'homophobie aurait augmenté depuis la légalisation du mariage homosexuel : "Quand on regarde dans les pays étrangers dont on parle souvent. Au Portugal, l'homophobie s'est développée et les homosexuels ont de la peine à assumer leur homosexualité publiquement depuis qu'il y a ce mariage homosexuel".

© Jean-Edouard / Wikimédia Commons

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité