Laurence Parisot, lors de sa toute dernière conférence de presse mensuelle, en tant que présidente du parti politique du MEDEF, a accablé de critiques le rapport Moreau, remis à François Hollande vendredi dernier.

La présidente du MEDEF, Laurence Parisot est contre le rapport Moreau sur les retraites, remis au président François Hollande vendredi dernier. Pour elle, ce rapport est tout bonnement "contestable, pour ne pas dire invraisemblable." Elle a même ajouté que, "ce qui est en train de se préparer, c'est une aggravation de la situation pour les entreprises, une aggravation de la situation pour les salariés, une aggravation de la situation pour les retraités."

Contre l’augmentation du nombre d’années de cotisationElle a explicité ses propos en expliquant : "La piste de l’âge légal de départ à la retraite tout comme la piste de la durée de cotisation sont considérées marginalement. Car le rapport imagine un déplacement de l’âge légal ou un allongement de la durée de cotisation sur un rythme tellement lent qu’effectivement ces mouvements ne produisent que très peu d’effets."

Contre la hausse du coût des cotisationsQuant à la hausse des cotisations, pour la présidente du MEDEF, elle est "tout simplement inacceptable, tout simplement inenvisageable, tout simplement irresponsable."

Publicité
La solution de Laurence Parisot"Nous allons expliquer au cours de la conférence sociale que cette question des retraites est une question purement arithmétique." Lors de cette conférence, qui aura lieu en fin de semaine, Laurence Parisot donnera son point de vue. Pour elle, la solution à ce problème des retraites en France est purement mathématique. "Les variables sont simples et sont connues: le taux de cotisation, le taux de remplacement, l'âge légal, la durée de cotisation."

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité