Plus jeune, l'actuel ministre de l’Économie se voyait sur les planches, ou alors romancier, mais en tout cas pas politique. 

La lourde semaine que va endurer Emmanuel Macron a de quoi le rendre nostalgique. Alors qu'il s'engage dans un marathon parlementaire pour défendre son projet de loi, Le Parisien Magazine nous apprend qu'en réalité, le ministre se voyait artiste.

Des chiffres et des lettresDans les couloirs du prestigieux lycée parisien Henry-IV, Emmanuel Macron a suivi une prépa hypokhâgne. Parmi le vaste programme qui allait de la philosophie aux mathématiques, le futur ministre ne cachait pas une préférence pour les thèmes littéraires, et un certain malaise avec les chiffres. Aucun de ses anciens camarades ne l'aurait imaginé ministre, encore moins de l’Économie. "A la rigueur ministre de la Culture", avoue Aurore Mennella, ancienne camarade. Décidé à exploiter sa sensibilité artistique, le "kâgneux" suivait la classe ouverte du cours Florent, et s'essayait même au cinéma. "Il me racontait qu'il passait des castings, qu'il n'avait pas été pris pour un film avec Jean-Pierre Marielle. Cela me paraissait un peu fou", dit un camarade. En parallèle, il était un pianiste de talent et se consacrait à l'écriture d'un roman.

Publicité
La nouvelle star du gouvernementFinalement, celui qui rêvait de percer dans les milieux artistiques a tout de même récolté la gloire. Cet homme découvert des Français il y a seulement une année est aujourd'hui la coqueluche du gouvernement. En témoignent, lors de sa récente visite de Bourg-de-Péage dans la Drôme, les réactions de Didier Guillaume, à l'origine de sa venue : "les militants l'attendaient avec des fourches, ils sont repartis avec des selfies. C'est une star", raconte le patron des sénateurs PS au JDD. Visiblement convaincu par le chef de Bercy, il le décrit bavard, sachant jouer de l'empathie et de la proximité. L'élu socialiste est confiant concernant l'adoption de la loi Macron par le Parlement.

Vidéo sur le même thème - La loi Macron entame son périple parlementaire 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité