Ce samedi, Le Parisien dévoilait les chiffres d'une enquête d'opinion sur François Hollande. Près de deux tiers des français ont émis un avis négatif.

Un mois après les attentats de Paris et le rarissime bond de popularité de François Hollande, un sondage Odoxa pour Le Parisien-Aujourd'hui en France vient modérer cet élan d'affection. Si l'enquête révèle des chiffres plus encourageants que ceux de l'année dernière, elle vient malgré tout nuancer l'ascension du chef de l’État.

Les meilleures choses ont une fin

Interrogé lors d'une enquête réalisée par Odoxa, pour Le Parisien-Aujourd'hui en France, l'échantillon de français a calmé les ardeurs présidentielles. D'après le sondage, 65% des personnes interrogées ont une mauvaise opinion de François Hollande, quand 67% estiment qu'il est un mauvais président. Des chiffres qui sont inférieurs à ceux de juillet dernier, respectivement 76% et 77%, mais qui viennent malgré tout rompre avec les 40% d'opinions favorables dont pouvait se targuer le chef d’État à la mi-janvier.

Publicité
Dans le même temps, le baromètre mensuel OpinionWay réalisé pour Metronews et LCI estime à 31% le taux de satisfaction des Français à l'égard de leur président de la République. Un score supérieur de 6 points au dernier constaté par l'institut de sondages. Quant à lui, le taux d'insatisfaction chute de 7 points avec 68% et rejoint les estimations d'Odoxa. En cause, les derniers chiffres du chômage tombés fin janvier, et le scepticisme des Français sur la capacité de François Hollande à inverser la courbe du chômage. "A trop vouloir investir les territoires régaliens de la lutte contre le terrorisme, du service civique, de l'international, le président en a presque oublié l'emploi", explique le président d'Odoxa au sujet de sa récente conférence de presse.

Vidéo sur le même thème - Sondage : Hollande, Valls et Cazeneuve gagnent en popularité 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité