Jeudi, au cours d’une conférence qu’il donnait à Sciences-Po Bordeaux, le candidat à la prochaine présidentielle a dévoilé quelques-uns de ses plans en cas de victoire. L’occasion pour lui de tacler son adversaire actuellement aux commandes de l’UMP.

La guerre des piques continue entre Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. Et la dernière salve enregistrée provient du camp du maire de Bordeaux. Jeudi, alors qu’il donnait une conférence à Sciences-Po, l’édile UMP a profité d’une question anodine pour viser son rival dans la prochaine course à l’Elysée.

"Nico par exemple !"

Au cours d’une séance de questions-réponses, et alors qu’un étudiant lui a demandé comment, en cas de victoire, il comptait appeler son chien, Alain Juppé a répondu tout de go : "Le nom de mon labrador présidentiel ? Je ne sais pas… Nico par exemple !". Une sortie qui, si elle a bien fait rire le parterre d’étudiants alors réunis, ne manquera pas de mettre de l’huile sur le feu. Gare aux prochains meetings de Nicolas Sarkozy ou aux prochains bruits de couloirs rapportés dans la presse !

Publicité
En effet, les échanges entre les deux hommes sont souvent houleux. "Ce n’est pas un concurrent vu son âge", aurait ainsi et entre autres lâché l’ancien chef d’Etat à propos de l’ex-Premier ministre. Ce à quoi ce dernier aurait répliqué en le traitant de "quinqua amorti".

Vidéo sur le même thème - Meeting de Nicolas Sarkozy : "Faire huer Alain Juppé n'est pas très judicieux" 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité