La président de groupe écologiste au Sénat a indiqué avoir réglé l’ensemble de ses PV de stationnement en souffrance, dont le montant s’élevait à 18 000 euros. Jean-Vincent Placé a reconnu de « mauvaises habitudes injustifiables, inexcusables ».

© AFP

Jean-Vincent Placé a indiqué ce mardi dans l’émission Preuve par 3 avoir « réglé l’ensemble du dossier » de ses contraventions restées en souffrance depuis 2010. Le sénateur de l’Essonne et président de groupe écologiste au Sénat avait en effet défrayé la chronique en décembre dernier, lorsque le Canard Enchainé avait révélé que son ardoise pour PV de stationnement impayés s’élevait à 18 000 euros.

Publicité
« Je ne suis pas un homme de chiffres »Jean-Vincent Placé a également reconnu de « mauvaises habitudes injustifiables, inexcusables » et ajouté qu’il « comprend » que cette affaire ait pu choquer l’opinion. « J’ai présenté des excuses, j’ai payé » a-t-il affirmé. Le mois dernier, le journal satirique avait publié un document de relance à l’attention du sénateur, où la région Ile-de-France (propriétaire du véhicule) le priait « en urgence de régulariser sa situation ». Jean-Vincent Placé avait alors expliqué ne pas être « un homme de chiffres » et n’être « pas très bon avec les papiers » mais avait reconnu être « responsable ».

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :