Harlem Désir a été nommé secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes lors du dernier remaniement. Découvrez ou redécouvrez cinq anecdotes sur lui. 

1/ Il a deux enfants

Agé de 56 ans, Harlem est papa de deux garçons : Théo et Sami. Ses fils sont issus de sa relation avec la journaliste Anna Angéli qu’il a rencontrée à la fin des années 1980. Avant elle, le socialiste a été marié pendant trois ans (1985-1988) à Marianne Sauterey, alors secrétaire du groupe PS à l’Assemblée nationale.

2/ Il a été condamné en 1998

Il y a près de vingt ans, Harlem Désir a été condamné à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d’amende (4 500 euros aujourd’hui). Il avait alors été reconnu coupable d’avoir touché des salaires fictifs provenant d’une association lilloise entre 1986 et en 1987. 

3/ 80 000 euros d’amendes de stationnement

Dans les années 1980, Harlem Désir aurait profité d’une amnistie de François Mitterrand pour faire effacer les quelques 80 000 euros qu’il devait au Trésor Public au titre, notamment, d’amendes de stationnement non réglées. 

4/ Un patrimoine estimé à 20 000 euros

Je détiens "un patrimoine d'environ 20.000 euros sur des livrets d'épargne. J'ai été propriétaire et lorsque nous nous sommes séparés avec la mère de mes enfants, nous avons vendu cet appartement. Aujourd'hui je ne suis plus propriétaire, je suis locataire d'un appartement de 4 pièces à Paris. J'ai une voiture aussi", a expliqué Harlem Désir en 2013. Celui qui fait aujourd’hui partie du gouvernement estimait alors que Claude Bartolone avait "tort" de s’opposer à la publication du patrimoine des élus.

5/ Voile à la plage : il s’est rangé du côté de Nadine Morano

Publicité
En août 2014, Nadine Morano s’offusquait sur Facebook de la présence d’une femme voilée sur une plage française. Une exaspération qui avait alors beaucoup fait réagir. Critiquée par une partie de la classe politique, l’eurodéputée LR avait pourtant reçu le soutien d’un membre de la majorité. "J’ai déjà assisté à ce type de situation. Pas seulement en France, aussi dans d’autres pays, et j’ai toujours trouvé ça aberrant, avait déclaré Harlem Désir sur BFM TV. La plage est un espace de liberté. Et c’est vrai que c’est un endroit où on n’aime pas que, quand un couple arrive, les deux membres de ce couple n’aient pas la même possibilité de profiter de cet espace de liberté".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité