De la simplification du Code du travail à la déchéance de la nationalité, en passant par les vœux aux différents corps de métiers, le mois qui vient ne sera pas de tout repos pour le chef de l’Etat.

Entre les attentats du 13 novembre, les élections régionales et les débats sur la déchéance de la nationalité, la fin de l’année 2015 n’aura pas été de tout repos pour le président Hollande. Et le premier mois de l’année 2016 ne devrait pas être en reste.

Tout au long du mois de janvier, le chef de l’Etat présidera une dizaine de cérémonies où seront déclinés les thèmes qu’il a abordés lors de ses vœux aux Français, le 31 décembre au soir : lutte contre le terrorisme et vivification de l’économie.

Le marathon des vœux aux corps de métiers

Le marathon des vœux a commencé dès ce lundi lors du premier Conseil des ministres de l’année au cours duquel François Hollande a adressé ses vœux aux ministres présents. Mardi, il s’adressera au Conseil constitutionnel et aux autorités religieuses, note Le Figaro.

La journée de jeudi s’annonce particulièrement chargée puisqu’il s’agira de la commémoration des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher, un an après. Depuis la préfecture de police, le président adressera un discours aux forces de l’ordre, puis dévoilera à Paris une plaque à la mémoire des victimes de ces attentats.

Enfin, le président de la République présentera ses vœux à la jeunesse le 11 janvier, aux corps constitués le 13, aux armées le 14, aux territoires le 16, aux acteurs de l’entreprise et de l’emploi le 18, et enfin au corps diplomatique le 21.

La généralisation du service civique

Durant ce marathon, le président de la République devrait revenir sur la réforme constitutionnelle qu’il a annoncée au Congrès juste après les attentats de novembre. Parmi les mesures phares, la déchéance de la nationalité pour les binationaux convaincus de terrorisme qui provoque du remous à gauche.

Lors de ses vœux à la jeunesse le 11 janvier, le chef de l’Etat reviendra sur le service civique et sa généralisation. L'objectif est d'atteindre 150 000 offres en 2017 et à terme de l'étendre à l'ensemble d'une classe d'âge. Le 18 janvier, Hollande détaillera devant le Conseil économique, social et environnemental les ­sujets liés à l'emploi, comme la "simplification" du Code du travail, la "nouvelle sécurité professionnelle" et le plan massif de formation.

Publicité
Dans la foulée, Robert Badinter rendra les conclusions de sa mission sur le Code du travail. La refonte de ce dernier et la "nouvelle sécurité professionnelle" seront traités dans la loi El Khomri, du nom du ministre du Travail, qui arrivera en Conseil des ministres fin février, début mars. 

Vidéo sur le même thème : Les voeux de Hollande : de nombreux messages à décrypter

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité