Alors que les Bleus affrontent ce jeudi soir l’équipe d’Allemagne pour tenter de gagner leur place en finale de l’Euro 2016, le président François Hollande espèrerait bien réussir à briser une "malédiction"…

Les Bleus jouent ce jeudi soir contre l’équipe nationale d’Allemagne au Stade-Vélodrome, à Marseille. Un match très attendu des deux côtés du Rhin. Et si l’on ignore encore si François Hollande assistera à cette rencontre ou bien se contentera de la suivre en direct à la télévision, on sait revanche déjà qu’Angela Merkel ne fera pas le déplacement. Une annonce qui "provoquerait presque un soulagement à l’Elysée, écrit Le Parisien. Car, à en croire la presse outre-Rhin, la chancelière a la réputation de porter chance à la Mannschaft. Or, pour François Hollande, la victoire des Bleus vaudrait bien davantage qu’une qualification pour la finale de l’Euro".

François Hollande, "un grand brûlé des matchs France-Allemagne"Effet, et toujours selon les informations du quotidien, le chef de l’Etat est un grand amateur du ballon rond mais aussi "un grand brûlé des matchs France-Allemagne". Depuis qu’il a été élu, les Bleus ont en effet essuyé deux grosses défaites face à la Mannschaft (février 2013 et juillet 2014). "Quant à la seule victoire… elle est tombée le 13 novembre 2015, soir des attentats. François Hollande avait dû quitter précipitamment le Stade de France en plein chaos (…) Le 2-0 face aux Allemands était passé aux oubliettes", détaille le journal qui insiste : "Alors oui, il aimerait bien vaincre une bonne fois pour toute cette malédiction ! Et pas seulement pour chasser de mauvais souvenirs".

A lire aussi – Euro 2016 : la victoire des Bleus profiterait-elle à François Hollande ?

Publicité
En effet, l’intérêt de François Hollande pour le match de ce soir irait au-delà de sa volonté de briser la "malédiction" qui l’entoure. Si la France gagne ce jeudi sa place en finale, elle jouera seulement quatre jours avant le traditionnel discours du 14 juillet. Et alors qu’il s’agit du tout dernier du mandat de François Hollande, une victoire des Bleus lui profiterait sûrement. "Avec un capitaine Lloris soulevant le trophée, Hollande n’aurait plus qu’à reprendre de volée", avance Le Parisien.

Vidéo sur le même thème : François Hollande : "Tout a été fait pour réussir cet Euro"

 

Publicité