Réaction à la sortie du livre de Trierweiler, départ d'Arnaud Montebourg… découvrez comment François Hollande a réagi à certains grands moments de son mandat, mais aussi l’ambiance qui règne au palais présidentiel grâce au reportage que France 3 s’apprête à diffuser.

Vous êtes-vous déjà demandé comment François Hollande se comportait derrière les murs de l’Elysée ? Comment le président réagissait aux nouvelles qui font la Une des journaux, aux Unes de journaux en elles-mêmes ou encore de quelle manière il appréhende ses rendez-vous avec les dirigeants des autres pays ? Grâce au reportage que France 3 diffusera lundi prochain, certaines de ces questions trouveront enfin des réponses. Intitulé « A l’Elysée, un temps de président » et réalisé par Yves Jeuland, ce documentaire s’est en effet attaché à montrer l’ambiance qui règne au Palais depuis l’arrivée de François Hollande.

La sortie du livre de Valérie Trierweiler

Grâce à lui, on apprend ainsi comment le chef de l’Etat a réagi à la sortie du livre de son ex-compagne Valérie Trierweiler, après un déplacement en banlieue parisienne : "Son conseiller Gaspard Gantzer lui transmet le téléphone, il lit le tweet qui annonce la nouvelle, ne dit rien, reste stoïque et se plonge dans la lecture de L'Equipe et des Echos", rapporte le Journal du Dimanche (JDD). 

Le discours d’Arnaud Montebourg à Frangy

En août 2014, Arnaud Montebourg prononçait son fameux discours anti-austérité à Frangy-en-Bresse. Un discours qui lui a ensuite valu de quitter son poste de ministre du Redressement productif et dont François Hollande et son équipe ont voulu s’emparer pour en tirer profit. "L'aspect positif c’est l’acte d’autorité, il faut qu'il (François Hollande, Ndlr) le récupère. C’est Valls qui est en train de le récupérer l’acte d’autorité", se serait ainsi inquiété un de ses conseillers, tandis qu’un autre préconise "d’infantiliser Arnaud (Montebourg) et Benoît (Hamon)", montre le documentaire. "On voit ensuite Gaspard Gantzer, le conseiller communication de François Hollande, discuter au téléphone avec une journaliste pour la convaincre que c'est bien le Président qui a décidé de ‘démissionner tout le monde’. Sous-entendu : le Premier ministre n’a eu aucun rôle moteur", rapporte encore le JDD.

François Hollande a-t-il snobé John Kerry ?

Toujours d’après l’hebdomadaire, le documentaire nous apprend également qu’en décembre 2014, le conseiller diplomatique de François Hollande, Jacques Audibert lui a recommandé de "ne surtout pas prendre (un) appel"de John Kerry. La veille, le secrétaire d’Etat américain avait eu une "rude discussion" avec le ministre français des Affaires étrangères. Aussi, le conseiller du président estimait que Barack Obama aurait dû l’appeler lui-même. Le documentaire ne précise cependant pas si ces arguments ont fait mouche auprès de François Hollande et s’il a ou non "snobé" John Kerry.

Le documentaire d’Yves Jeuland montre par ailleurs des images inédites de l’arrivée à l’Elysée des dirigeants venus des quatre coins du monde pour soutenir la France et participer à la grande manifestation de janvier. Grâce à lui, on peut aussi suivre François Hollande dans l’avion "pendant qu’il se fait briefer par son état-major sur l’avancée de Daech", précise de son côté Le Figaro.

Publicité
Quand il était président de la République, Nicolas Sarkozy a lui aussi laissé les caméras entrer à l’Elysée. En 2013, l’ancien mannequin et surtout amie de Carla Bruni-Sarkozy, Farida Khelfa a ainsi réalisé un documentaire exclusif montrant l’intimité de l’ancien chef de l’Etat et de sa famille comme jamais elle n’a été dévoilée.

A revoir en vidéo : Dans les coulisses du dîner de la Reine à L'Elysée : 

mots-clés : François hollande

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité