Le sénateur de l'Aube s'est confié au magazine "Society" sur le décès de son père dans les années 1980, quelques mois seulement après la disparition de sa soeur.

Dans un portrait que le magazine Society lui consacre vendredi, repéré par Closer, François Baroin est revenu sur la mort brutale de son père.

Ce jour du 5 février 1987, Michel Baroin décède dans le crash de son avion au Cameroun. A la mort de son père, qui était sous-préfet de l'Aube, maire de Nogent-sur-Seine et proche de Jacques Chirac, François Baroin n'avait que 20 ans.

A lire aussi François Baroin et Michèle Laroque : cinq choses que vous ne savez (peut-être) pas sur eux

Neuf mois avant ce drame, la famille Baroin avait connu un autre décès, celui de Véronique, la soeur de François Baroin, morte après avoir été renversée par une voiture à Paris. "On était quatre et puis, partiquement du jour au lendemain, on s'est retrouvé à deux", se rappelle-t-il dans les colonnes du magazine Society.

Il devient le fils "adoptif" de Jacques Chirac

A la suite de la mort de Michel Baroin, Jacques Chirac décide de prendre sous son aile le jeune François. Alors Premier ministre de François Mitterrand, il reçoit l'étudiant à Matignon pour lui témoigner de son soutien et le conseiller sur son avenir politique. "François est deveu comme un fils", dira en 2011 le futur président, lui qui n'a jamais eu de garçon.

Publicité
En 1995, quand Jacques Chirac rentre à l'Elysée, il n'oublie pas son petit protégé qu'il nomme au poste de porte-parole puis de secrétaire d'Etat. Dix ans plus tard, François Baroin deviendra ministre (de l'Outre-mer), à la fin du second mandat de son mentor.

Vidéo sur le même thème : Révélations de Buisson : Baroin "s'en moque complètement"

Publicité