Le candidat à la primaire de la droite a quitté mercredi soir le plateau de la chaîne publique, excédé qu'on ne prenne pas en considération sa candidature.

Le candidat à la primaire de la droite, Jean-Frédéric Poisson, a quitté mercredi soir le plateau du "Grand soir" sur France 3, et ce en pleine interview.

Affirmant avoir eu droit à moins de temps d'antenne que ses six concurrents, le président du Parti Chrétien-Démocrate, crédité de 1% à 3% des voix dans les sondages, a dénoncé "la manière dont France 2 et France 3 l' ont traité".

A lire aussi Qui est Jean-Frédéric Poisson, le candidat méconnu de la primaire de droite ?

Publicité
Excédé qu'on lui parle des sondages, Jean-Frédéric Poisson a dit être décu qu'on ne l'interroge pas sur ses propositions. "Bon, visiblement, puisque vous n'avez pas l'intention d'écouter ce que j'ai à vous dire, je quitte ce plateau monsieur, je vous remercie de votre invitation." Le journaliste lance alors : "C'est ce qu'on appelle faire du buzz à pas cher".

Suite à cet épisode, Jean-Frédéric Poisson a publié ce tweet :

Publicité