Alors que plusieurs responsables UMP appellent Nicolas Sarkozy à prendre la parole avant les élections européennes du 25 mai, un membre de son entourage a récemment laissé entendre que l’ancien président y songerait sérieusement. Plus de détails.

©AFP

Le retour de Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2017 n’a toujours pas été confirmé ni démenti, et il continue d’alimenter nombre de rumeurs. Mais avant cette date-clé, une autre échéance intéresse également les politiciens : les élections européennes qui auront lieu à la fin du mois. Et alors que Nicolas Sarkozy n’a pas encore évoqué publiquement ces élections, son entourage croit savoir qu’il pourrait très prochainement le faire. Selon un cadre de l’UMP en contact régulier avec l’ex-locataire de l’Elysée, ce dernier y "réfléchirait" mais n’aurait pas encore "tranché". Une chose est cependant certaine : s’il décide de s’exprimer, Nicolas Sarkozy le fera avant le vote du 25 mai, à l’instar de ce qu’il a déjà fait pour les élections municipales de mars dernier. Quelques jours avant le premier tour, il avait en effet publié une tribune au vitriol dans les colonnes du Figaro pour dénoncer le pouvoir socialiste.

"Sa voix compterait dans la réflexion des Français"

Publicité
Et alors que l’ancien président pèse savamment chaque mot qu’il prononce en public depuis sa défaite en 2012, le cadre de l’UMP assure que sa parole aurait du poids. "En tant qu’ancien chef de l’Etat, président de l’UE au second trimestre 2008, il a un avis d’expert et de praticien. Sa voix compterait dans la réflexion des Français", assure-t-il. Un avis partagé par Brice Hortefeux. "Je ne connais pas ses intentions mais je suis convaincu qu’une intervention de sa part est espéré pour tracer un perspective que François Hollande est à l’évidence totalement incapable de proposer", a en effet déclaré le plus fidèle lieutenant de l’ex-président.

vidéo sur le même thème - Tribune de Sarkozy : le gouvernement contre-attaque