Dimanche dans une interview accordée au JDD, le chanteur n’a pas mâché ses mots à l’égard du président de la République et du Premier ministre, allant même jusqu’à remettre en cause leur engagement à gauche. 

Eddy Mitchell a une fois encore montré l’étendue de son franc-parler. Au cours d’un entretien accordé au Journal du Dimanche à l’occasion de la série de concerts qu’il s’apprête à donner au Palais de Sports à Paris, le chanteur a en effet commenté l’actualité politique à sa manière. En France, "la colère sociale gronde et elle est justifiée, a-t-il d’abord estimé. Les Français se sentent trahis. François Hollande a été comme une bouffée d’air frais pour des millions de gens. Et il ne se passe rien. J’ai rien contre lui personnellement, mais il fait de la peine, ce garçon. Hollande est tout le temps humilié et humiliant". Assurant que son "cœur balance à gauche", l’interprète de "pas de boogie boogie" a ensuite lâché : "Si Hollande et Valls sont de gauche, moi je suis curé".

A lire aussi – François Hollande : les petits dîners secrets du président avec des socialistes

Nicolas Sarkozy et le parti de Marine Le Pen également visésMais loin de ne s’en prendre qu’à l’exécutif, l’artiste a également raillé l’action des autres politiques présents sur l’échiquier. "Ces derniers temps, j’ai du mal à comprendre. Il enchaîne bêtise sur bêtise, il se rattrape aux branches et il n’y arrive pas. Je n’ai pas l’impression qu’il ira au bout de la présidentielle", a-t-il ainsi confié à propos de Nicolas Sarkozy dont on le dit pourtant "ami".

A ire aussi – PHOTOS Ces personnalités qui ont une dent contre le FN

Publicité
Le Front national en a également pris pour son grade. Après avoir critiqué l’exécutif et le patron du parti des Républicains, Eddy Mitchell a aussi visé Marine Le Pen et son camp. "Sans même parler de leur idéologie abjecte, leur programme économique comme sortie de l’euro est ridicule. Ils essaient de se donner une image respectable, personne n’est dupe", a-t-il pointé, avant d’affirmer : "Ils ont viré le père ? La belle affaire. C’est dans les gênes".

 En vidéo - Eddy Mitchell : "Si Hollande et Valls sont de gauche, moi je suis curé"

Publicité