"En France, l’argent est suspect. Son exhibition peut entraîner le massacre d’une image publique et d’une carrière", écrit Matthieu Verrier dans "Le contre-manuel de la politique – L’art et la manière de flinguer sa carrière en 200 histoires vraies". Découvrez en images sa sélection de politiques épinglés pour leurs "goûts de luxe". 

Nicolas Sarkozy

Dans Le contre-manuel de la politique – L’art et la manière de flinguer sa carrière en 200 histoires vraies, Matthieu Verrier revient sur ces carrières politiques qui ont tout ou en partie été entachées par une erreur, une petite phrase ou un geste malencontreux.

 

Ainsi, un chapitre est consacré aux "goûts de luxe" de certains politiques. Nicolas Sarkozy y est ainsi mentionné à cause de sa soirée du 6 mai 2007 au Fouquet’s, ses premières vacances de président sur le yacht de son ami Vincent Bolloré, ses lunettes de soleil "bling-bling" et ses montres de luxe. "En plaçant le début de son quinquennat sous une étoile bling-bling, Nicolas Sarkozy a certainement plombé tout son mandat", écrit l’auteur.

Publicité