La bande dessinée "Moi Président" rapporte des propos étonnants que DSK aurait tenu à François Hollande juste après la Présidentielle.

Mercredi 15 mai, une bande dessinée intitulée Moi Président a été publiée. Elle a été écrite par Marie-Eve Malouines, chef du service politique à France Info et illustrée par l'artiste Faro. La bande dessinée rend publiques certains propos et anecdotes cachés jusque là.

Une altercation entre DSK et François Hollande

Parmi les plus grandes révélations, la bande dessinée rapporte une anecdote surprenante survenue peu de temps après la Présidentielle. Celle-ci se serait déroulée entre l'homme déchu, DSK, et l'homme victorieux, François Hollande.

En croisant le Président de la République à Paris, Dominique Strauss Kahn se serait moqué de la relation du Président avec les femmes de sa vie : Valérie Trierweiler et Ségolène Royal. Il aurait ironisé : " Toi, François tu aimes les femmes qui te les coupent". Il est vrai que l'homme est au milieu d'un conflit qui oppose la mère de ses enfants à sa nouvelle compagne. Cette querelle a atteint son apogée avec la célèbre affaire du Tweet de la Première dame. Elle a tenu à soutenir aux second tour des législatives, Olivier Falorni, alors adversaire de Ségolène Royal dans la 1ère circonscription de Charente-Maritime.

Des propos confirmés comme étant véridiques

Publicité
Marie-Eve Malouines assume les informations qu'elle avance. Elle a confirmé sur France Inter que les propos qu'elle rapportait avaient bien été tenus par Dominique Strauss Kahn contre François Hollande.

 

©AFP


 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :