Le président François Hollande reçoit ce lundi les chefs de la majorité pour un dîner à l’Elysée. Le chef de l’Etat s’apprête ainsi à oublier l’une de ses promesses de campagne. Plus de détails.

François Hollande oublie l’une de ses promesses de campagne. Alors qu’en 2012 il s’était engagé à ne pas marcher sur les pas de Nicolas Sarkozy en organisant des dîners avec les chefs de la majorité à l’Elysée, le chef de l’Etat s’apprête pourtant à le faire. Harlem Désir, le patron du Parti socialiste, Jean-Michel Baylet (PRG), Robert Hu (MUP), Jean-Luc Laurent (MRC) ou encore Pascal Durand (Europe Ecologie-Les-Verts), sont en effet attendus ce lundi soir à l’Elysée pour un dîner présidé par François Hollande lui-même. La promesse "Moi président, je ne serai pas le chef de la majorité", semble ainsi bien loin du chef de l’Etat.

Une majorité "rassemblée"Au menu de ce dîner avec les chefs de la majorité, les "invités" et le président devraient notamment faire un bilan de la législature et évoquer les grandes lignes de leur politique pour l’année prochaine. Après le limogeage de Delphine Batho, les échecs du PS aux derniers scrutins, le retour de Nicolas Sarkozy en politique et avec les élections municipales de 2014 dans le viseur, François Hollande considère que "la majorité doit s’organiser (…) pour partir rassemblée", comme il l’annonçait dans un entretien accordé à Ouest-France au début du mois. "François Hollande estime qu’il faut un rassemblement au premier tour pour faire le score le plus haut possible", a par ailleurs confié un ministre au Figaro.

Publicité
Une autre promesse oubliéeCe n’est pas la première fois que le président Hollande s’assoit sur l’une des ses promesses de campagne. Et pour cause : alors qu’il avait affirmé "Je ne recevrai pas les parlementaires de la majorité à l’Elysée", Europe 1 a récemment révélé que le chef de l’Etat a reçu quelque vingt députés socialistes. L’occasion pour lui de défendre son programme et de permettre aux élus de faire face à une oppositon très virulente, notamment de l’UMP et du Front de Gauche.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité