Lundi soir sur BFM TV, l’élue des Républicains a vivement critiqué les récentes annonces faites par le Premier ministre au sujet de la crise des migrants à Calais. Selon elle, "Manuel Valls est complice des passeurs".

Rachida Dati n’a pas mâché ses mots pour dire tout le bien qu’elle pense des récentes annonces de Manuel Valls à propos de la crise des migrants à Calais. Invitée sur le plateau de BFM TV lundi soir, l’élue des Républicains a en effet employé des mots très forts pour évoquer la gestion de cette crise par le chef du gouvernement. L’ancienne ministre a même été jusqu’à l’interpeller en le tutoyant.

A lire aussi – Rachida Dati : "Elle est prête à tout pour ne pas disparaître"

"Fais le boulot mon gars, tu es au pouvoir""Les migrants, c’est un sujet majeur", a d’abord rappelé Rachida Dati avant de regretter la manière dont le Premier ministre aborde cette question. "Manuel Valls, on ne l’a pas entendu. Depuis près d’un an, voire même depuis le printemps arabe (en 2011, ndlr), il n’a rien dit", a-t-elle raillé. "Regardez bien les mesures annoncées, ce sont des mesures annoncées il y a deux mois par Jean-Claude Juncker", a-t-elle ensuite déploré à propos de l’intervention de Manuel Valls à Calais dans l’après-midi.

Publicité
Au cours de ce déplacement, ce dernier a notamment annoncé la création à venir d’un campement pour 1 500 migrants dans cette ville du Pas-de-Calais. Une mesure "irresponsable et inacceptable" pour la maire LR du 7e arrondissement de Paris. Pire, selon elle, il s’agit de "mettre un toit sur la misère" et de "faire un appel d’air pour l’immigration". Autant d’éléments qui, toujours d’après elle, rendent "Manuel Valls complice des passeurs". Et Rachida Dati de conclure en lançant au Premier ministre depuis le plateau de BFM TV : "Fais le boulot mon gars, tu es au pouvoir".