Dans un SMS d’une seule phrase destiné à son ex-ministre, le candidat à l’élection présidentielle a tenté de s’attirer ses faveurs.

Nicolas Sarkozy est un incorrigible dragueur. On avait remarqué son petit flirt avec Karine Le Marchand dans l'émission Une Ambition Intime dimanche dernier, et le voilà qui envoie un texto douteux à son ancienne ministre de l'Enseignement supérieur. Après la publication de son livre, Tout pour la France, l'ex-président s'était en effet fendu à son égard du message suivant, relayé par L'Express : "Regarde page 123".

Quel intérêt la présidente du conseil régional d'île-de-France pouvait-elle bien trouver à cette page du livre de Nicolas Sarkozy, Tout pour la France ? Tout simplement la proposition de l'ex-président de supprimer la métropole du Grand Paris. Elle milite depuis 2014 contre ce projet, pourtant lancé par Nicolas Sarkozy, et a récemment demandé son démantèlement dans une lettre adressée aux candidats à la primaire de la droite.

À lire aussi – Le fils de Valérie Pécresse arrêté pour possession de drogue

"Il va bien falloir que je choisisse"

Cette "drague" toute politique a donc pour objet de s'allouer le soutien de la politicienne en vue de l'élection présidentielle. Le Lab d'Europe 1 explique que la politicienne est courtisée pour son poids politique. "Il va bien falloir que je choisisse, sinon je vais passer pour une allumeuse !", a-t-elle lancé à ses proches, selon Le Canard Enchaîné.

Publicité
S'il est élu, Nicolas Sarkozy promet dans son livre de redonner "toutes ses compétences" au conseil régional d'île-de-France lorsqu'il supprimera le projet du Grand Paris. Cela donnerait de plus grands pouvoirs à son ancienne ministre, mais elle peut aussi se tourner vers Alain Juppé ou Bruno Le Maire, qui indirectement ou non, lui proposent carrément de la placer à Matignon.

Vidéo sur le même thème – Valérie Pécresse : "Nos ancêtres sont nos ancêtres, ils ne sont pas tous Gaulois !"