Brice Hortefeux, l’ancien ministre et Valérie Dazzan sont mariés depuis 2010. Découvrez ou redécouvrez cinq anecdotes sur eux.

1/ Ils vont fêter leurs noces de cristal

Brice Hortefeux et Valérie Dazzan se sont mariés le 7 septembre 2000 en Auvergne, dans le fief familial de Saint Saturnin. Brice Hortefeux avait alors 42 ans. Ensemble, ils ont eu trois fils : Amaury, Edouard et Maxence.

2/ Elle est la fille d’un immigré italien

Valérie Dazzan est la fille d’un immigré italien devenu notable dans la très chic commune de Neuilly-sur-Seine, en région parisienne. Selon les dernières informations à son sujet, elle serait chargée de communication dans une filiale de la Caisse d’Epargne. Certains médias rapportent également que Valérie Dazzan serait une grande amatrice de mode et de haute couture.

3/ Leurs vacances avec des stars

En 2008, alors qu’il était ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux  avait passé une partie de ses vacances d’été en Auvergne puis entre Ramatuelle et Mougins, dans le Var. Là, lui et son épouse avaient rejoint un couple célèbre : l’actrice Charlotte et son mari Jean-Noël Tassez.

4/ Il a été témoin au mariage de Nicolas Sarkozy

Brice Hortefeux est aujourd’hui considéré comme le plus fidèle lieutenant de Nicolas Sarkozy. En effet, leur amitié date des années 1970 et ne s’est pas non plus étiolé avec le temps. Fondateur de l’Association des amis de Nicolas Sarkozy au  lendemain de sa défaite face à François Hollande en 2012, l’ancien ministre a même été témoin de son tout premier mariage. En 1982, l’actuel président de l’UMP s’est uni à Marie-Dominique Culioli avec qui il a eu deux fils : Pierre (1985) et Jean (1986). Brice Hortefeux est même le parrain de ce dernier.

A lire aussi –Quand Brice Hortefeux compare Nicolas Sarkozy à… Jésus-Christ

5/ Il a été condamné en 2012

Publicité
Il y a trois ans, Brice Hortefeux a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à une amende de 5 000 euros avec sursis pour avoir menacé l’avocat des familles des victimes  de l’affaire Karachi. Il devrait être "fracassé", avait-il déclaré lors d’un entretien accordé en 2011 au Nouvel Observateur. Deux ans après sa condamnation, Brice Hortefeux a finalement été relaxé par la Cour d’appel de Paris.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :