La politique et le rire ne font pas toujours bon ménage. Et certains élus en ont parfois fait l’expérience. Retour sur les plaisanteries les moins drôles qui ont agité la Toile.

©AFP

1. François Hollande : "Je vais aller chercher la chienne parce que si ça peut créer des emplois… "

 

Publicité
Ses plaisanteries à répétition lui ont valu le surnom de "Monsieur petites blagues". Dès le début de son mandat, François Hollande s’est illustré en lâchant, sur le ton de l’humour, de petites phrases. Si certaines d’entre elles se sont avérées drôles, d’autres en revanche n’ont, semble-t-il, pas déclenché l’hilarité générale. Souvenez-vous, en avril dernier, "le Supplément" de Canal+ diffusait un sujet sur le président français. Ce dernier y apparaissait, accueillant un grand patron américain, fan inconditionné des animaux. À cette occasion, François Hollande avait tenté de détendre l’atmosphère en déclarant : "Je vais aller chercher la chienne parce que si ça peut créer des emplois…". Une petite blague qui n’a pas vraiment fait rire le grand public. Florian Philippot avait par ailleurs indiqué : "François Hollande parle comme un Powerpoint de Goldman Sachs et s'étonne ensuite que les classes populaires et moyennes le fuient !". C’est ce qu’on peut appeler un bide.
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité