La directrice de la rédaction des Inrocks n'a pas été tendre avec Jean-François Copé dans son édito de ce mardi. Audrey Pulvar lui prédit non pas un avenir présidentiel, mais "au mieux", le poste de "Premier ministre de Marine Le Pen"... Les détails.

Audrey Pulvar a rédigé un nouvel édito pour les Inrocks ce mardi soir. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle n'y va pas de main morte avec Jean-François Copé, le nouveau président de l'UMP. Elle commence par la guéguerre interne à l'UMP.

"Pendant qu'on parle de la forme, on oublierait presque de penser au fond. La lame de fond. Pendant qu'on moque le concours du 'j'ai une plus grosse arme fatale que toi', qu'on se désole d'un mauvais remake des Tontons flingueurs, qu'on se jette de bizarres noms d'oiseaux à la tête - 'espèce de conare ! Va donc, eh cocoé ! -, qu'on suit minute par minute ce feuilleton pathétique mettant aux prises les ego des chefs de clans puis ceux de leurs lieutenants, on ne parle plus de ce que charrie dans son sillage le rafiot UMP. Au delà de la cohésion d'un parti fait de bric et de broc, c'est la cohésion nationale qui est ébranlée".

"Il était temps qu'elle se réveille cette droite gaulliste"Elle poursuit un peu plus loin en affirmant qu'"il était temps qu'elle se réveille cette droite gaulliste, droite humaniste, tellement mise en émoi par un soi-disant vol de pain au chocolat, ou l'usage de l'expression frontiste 'racisme anti-blanc' ! Il était temps qu'elle se rappelle les valeurs qu'elle est censée incarner..."

Publicité
Mais l'ancienne compagne d'Arnaud Montebourg ne s'arrête pas là, elle s'en prend également directement au nouveau président de l'UMP : "Copé rêve de la présidence du pays, au mieux il sera Premier ministre de Marine Le Pen".

© AFP

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité