Dans un échange avec l’économiste Thomas Piketty publié ce mercredi dans "Les Inrockuptibles", Arnaud Montebourg dénonce "le programme de la droite allemande" que mènerait le gouvernement.

Arnaud Montebourg n’est pas d’accord avec la ligne économique fixée par le président et le Premier ministre. Il l’avait fait savoir une première fois en août dernier - ce qui lui avait valu son exclusion du gouvernement - et il le répète ce mercredi dans un entretien publié dans Les Inrockuptibles.

"La vérité est que les Français ont voté pour la gauche et qu'ils se retrouvent avec le programme de la droite allemande", a-t-il déclaré dans un entretien croisé avec le chercheur Thomas Piketty. L’ex-ministre de l’Economie et du redressement productif a notamment reproché la "grande constance dans l’erreur" du gouvernement. "Il est très difficile sous la Ve République d’arriver à convaincre le Président qu’il fait fausse route, même lorsqu’il s’agit de l’avis de tous", a insisté Arnaud Montebourg.

A lire aussi : qui est Emmanuel Macron, le jeune anti-Montebourg décrié à gauche ?

Publicité
Pour l’ancien patron de Bercy, François Hollande se fourvoie en menant un politique qu’il juge d’austérité. "La politique de rétablissement des comptes publics a été trop brutale, trop rapide, elle n'a pas été comprise car non discutée pendant la campagne présidentielle", explique-t-il. Arnaud Montebourg considère d’ailleurs que le cap économique décidé par le chef d’Etat et son Premier ministre "a conduit à aggraver [...] la situation économique au lieu de l'améliorer". "La loi de finances, qui engage une vraie politique d'austérité, est l'un des motifs de ma rupture avec le président", a-t-il expliqué évoquant alors sa démission forcée du gouvernement il y a deux semaines. 

A lire aussi : Arnaud Montebourg tire sa révérence en direct

Interrogé sur la nouvelle gestion menée par son remplaçant Emmanuel Macron, Arnaud Montebourg ne s’est pas avancé.

  > Vidéo sur le même thème : "Moi Président" ... ou Arnaud Montebourg le joueur de poker