Difficile de trouver des placements sûrs et rentables pour préparer sa retraite dans un contexte de taux négatif. Certaines formules permettent pourtant de tirer son épingle du jeu.

Résidence principale 

° J’achète ma résidence principale pour éviter des fins de mois difficiles. Selon l’INSEE, près de 60% des français étaient propriétaires de logement à la fin 2014. Pourquoi pas vous ? Cette épargne forcée vous permettra de ne pas payer de loyer une fois à la retraite.

Publicité
Dans la mesure du possible, mieux vaut acheter un bien vers la quarantaine afin de l’avoir remboursé au moment où l’on quitte la vie active. Une fois dans ses meubles, on ne risque plus grand chose, l’appartement ou la maison acquis pouvant éventuellement être cédé en viager occupé si on cherche un complément de revenus.