Dans le livre "Conversations privées avec le président", le fils du président a révélé ce que lui avait dit son père à propos de sa rupture avec la journaliste.

"Je fais savoir que j'ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler", avait écrit François Hollande en 2014, dans un bref communiqué envoyé à l'AFP.

Par ces mots, le président mettait fin publiquement à sa relation avec la journaliste de Paris-Match, officialisant en quelque sorte son idylle avec l'actrice Julie Gayet, révélée quelques semaines plus tôt par Closer.

"Ca lui a fait du bien"

Plus de deux ans après cette séparation, on apprend au travers du livre Conversations privées avec le président, des journalistes Karim Rissouli et Antonin André, que cette rupture était pour François Hollande une "libération".

A lire aussi François Hollande : ses choix politiques influencés par Julie Gayet ?

Dans le livre, Thomas Hollande, le fils du président, a expliqué "ça lui a fait du bien". Et de préciser : "Avec elle, il avait beaucoup de choses à gérer. Or c'est quelqu'un qui a profondément besoin de solitude, d'être seul dans son intimité. Et je pense qu'une des choses qui explique qu'il est bien aujourd'hui dans sa fonction vient de là. Il me l'a dit."

"On ne peut pas avoir une vie de couple et être président"

Pour Thomas Hollande, "on ne peut pas avoir une vie de couple et être président. Le fait d'être seul crée pour lui quelque chose d'extrêmement libérateur." Le fils du président en profite pour tacler Valérie Trierweiler : "Dans les voyages officiels, au-delà de la personnalité de Valérie, il devait gérer énormément de contraintes liées au programme de la Première dame. Lui souhaitait se consacrer pleinement à la politique et on le ramenait sans arrêt à ce qu'elle faisait."

Publicité
Quant à la relation (plus ou moins) cachée que son père entretient avec l'actrice Julie Gayet, Thomas Hollande explique que leur discrétion restera d'actualité en 2017. "Il ne sera pas un président en couple qui fait campagne. (...) Ce célibat revendiqué, il en fera même un axe de campagne : "'Moi, je suis dédié totalement à la fonction. Je suis totalement consacré à ma mission'".

Vidéo sur le même thème : François Hollande : son dîner secret avec Julie Gayet

Publicité