Certains d’entre vous l’ont peut-être remarqué : les bulletins météorologiques d’une chaîne à l’autre sont souvent différents, mais pourquoi ?

Dans la matinée de mercredi, Météo France plaçait deux départements du Sud-Ouest en vigilance orange aux vents violents jusqu’au lendemain matin, avant de se raviser dans la foulée : "Prévision surestimée, fin de vigilance avancée à 18 heures", a reconnu l’agence sur son site.

Une preuve s’il en est que la météorologie n’est pas une science exacte à 100 %. Ainsi, les plus observateurs auront sans doute remarqué que les bulletins météo sur France 2 et France 3 comportent des fois de petites différences. Et ce, même si les deux chaînes appartiennent au même groupe, France Télévisions, qui a signé un partenariat avec le groupe anglo-saxon Météo Group, au détriment de Météo France.

Comme l’expliquait Pascal Scaviner, responsable du service prévisions à la ChaîneMétéo, à Télé Star en 2015 : "Les grandes chaînes utilisent des modèles météo de base auxquels les prévisionnistes et les météorologues, selon les chaînes, ajoutent leur expérience jusqu'à leur passage à l'antenne. Alors forcément, tout le monde n'arrive pas exactement au même résultat." Et ce sont souvent près des les zones littorales, où la température est par nature très fluctuante, que les différences se font le plus sentir. "L'interaction terre/mer, l'arrivée des nuages et l'air maritime sont autant d'éléments qui rendent la météo dure à prévoir", indiquait Pascal Scaviner.

Des bulletins différents aussi entre TF1 et France 2

De même, entre TF1 et France 2, les bulletins météorologiques sont parfois différents. Pourquoi ? Principalement parce que les deux chaînes n’ont pas le même prestataire de services météorologiques : France 2 fait appel à Météo Group tandis que TF1 est resté fidèle à Météo France. Du coup, avec des sources différentes, il est normal de constater quelques différences.

A lire aussiSavez-vous comment sont relevées les températures ?

Publicité
S’agissant de Météo France, l’agence utilise des thermomètres insérés dans des abris placés à 1m50 du sol. Les abris, peints en blanc pour renvoyer le plus possible les rayons solaires, sont en bois et laissent passer l’air par des persiennes : un vent trop fort pourrait venir fausser le relevé. L’agence météorologique compte en tout un millier de station partout en France.

Vidéo sur le même thème : Le bulletin météo du 21-04-2016 13 heures

Publicité