Le codirecteur de l'organisation non gouvernementale a expliqué que le constructeur allemand avait été choisi pour être montré en exemple...

Le constructeur automobile Volkswagen est actuellement dans la tourmente après la découverte d’un logiciel à bord des voitures du géant de l’automobile permettant de tromper les tests de mesure anti-pollution.

A lire aussi Scandale Volkswagen : Ségolène Royal s’en mêle

Au départ de ce scandale planétaire, de simples contrôles effectués par le Conseil international pour le transport propre (ICCT), qui avait choisi le constructeur allemand pour servir d’exemple, convaincu de la fiabilité de la marque à la renommée internationale… "Quand on a commencé nos tests, ont était sûr que Volkswagen les réussirait haut la main.", a déclaré John German, le codirecteur de l’organisation non gouvernementale (ONG).

Des émissions entre 5 et 35 fois supérieures aux normes

Comme l’explique 20 minutes, tout commence en 2013 quand l’ICCT constate "de gros écarts en Europe entre les émissions de moteurs diesel testés en laboratoire et celles mesurées en conditions réelles sur la route." L’ONG décide alors de commanditer une étude aux Etats-Unis, où Barack Obama a fait voter des normes strictes sur les émissions d’oxyde d’azote.

L’université de Virginie occidentale est alors choisie pour procéder à une batterie de tests qui montre des résultats sans équivoque : la Passat émet entre 15 et 35 fois plus d’émissions d’oxyde d’azote que les normes, et la Jetta entre 5 et 20. En revanche, le X5 de BMW est dans les normes.

Les résultats passent un temps inaperçus

Ces résultats sont ensuite publiés par l’ONG mais passent inaperçus avant que l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) ne les voie et décide de faire ses propres mesures. Là encore, l’agence américaine constate les mêmes résultats.

Publicité
Le constructeur Volkswagen, dos au mur, finit par avouer la supercherie : un logiciel qui active un mode "basses émissions" quand il détecte un test en cours a été installé dans 11 millions de véhicules dans le monde. 

Vidéo sur le même thème : Volkswagen : vers une affaire d'Etat ?