Selon TF1, les autorités françaises devraient prochainement rappeler plus de 900 000 véhicules équipés de la puce truquée.  

L’affaire est loin d’être terminée. Plus de 900 000 véhicules en France équipés du logiciel espion devraient être rapidement rappelés par les autorités, parmi lesquels des voitures de la marque Volkswagen, Audi ou Skoda, vendues entre 2008 et 2015, selon une information mardi de TF1.

Il est important de rappeler que les véhicules concernés sont équipés de moteurs diesel, de blocs de type EA189 (TDI 2.0 litres), c’est-à-dire des moteurs quatre cylindres. Ces derniers sont notamment installés sur des Audi A3, Volkswagen Passat, W Beetle ou sur des Golf.

A lire aussi - Scandale Volkswagen : peut-on vérifier si votre véhicule est concerné ? 

Près de 11 millions de véhicules dans le monde

A échelle internationale, environ 5 millions de voitures de marque Volkswagen seraient équipées de puce permettant de truquer les tests d’émission de polluants, 2,1 millions de berlines haut de gamme Audi, 1,2 million de Skoda ainsi que 1,8 million de véhicules utilitaires Volkswagen.

Publicité
On ne sait toutefois toujours pas combien de véhicules au total sont concernés en Europe. Le groupe allemand avait également annoncé mardi le rappel en Suède d’environ 225 000 véhicules. Le constructeur automobile espagnol Seat, qui fait également partie du groupe Volkswagen, a quant à lui vendu 700 000 véhicules dans le monde équipés du logiciel espion.

En vidéo sur le même thème - Scandale Volkswagen : le pot-aux-roses découvert par hasard par une ONG