Alors que le groupe Volkswagen a avoué il y a quelques jours avoir truqué 11 millions de véhicules outre-Atlantique, plus d’un million de voitures seraient également concernées en France.  

La France également touchée par le scandale Volkswagen. Alors que Ségolène Royal a annoncé une enquête dans l’Hexagone pour en savoir plus sur les véhicules concernés, au moins un million de voitures en France seraient équipées de la puce de truquage permettant de fausser les tests d’émission de polluants, rapporte France Info vendredi.

En effet, selon une analyse réalisée par la société Inovev, 1 068 796 voitures pourraient avoir été ciblées par ces manipulations. "C'est le nombre de voitures vendues par le groupe allemand dans l'Hexagone entre 2009 et juin 2015 - la période incriminée - qui sont équipées du fameux moteur truqué aux Etats-Unis, à savoir le moteur à quatre cyclindres TDI de type EA189", précise France Info.

Principalement des Volkswagen, Golf et Polo 

Toujours selon l’analyse, 60% des voitures concernées seraient des Volkswagen, Golf et Polo. Pour le reste, on retrouve également des Audi, principalement A3, ainsi que des Skoda et Seat dans une moindre mesure.

A lire aussi - Scandale Volkswagen : peut-on vérifier si votre véhicule est concerné ?  

Publicité
Si ce chiffre n’a pour le moment pas été validé par Volkswagen, le groupe aurait toutefois admis avoir aussi truqué des véhicules en Europe. La France a de son côté annoncé des tests aléatoires pour savoir si d'autres voitures sont concernées. 

En vidéo sur le même thème : Volkswagen pris en flagrant délit de tricherie