Le gouvernement prévoit de reporter à 2018 la réforme permettant aux maires de fixer le montant des amendes. Explications. 

C'est une nouvelle qui devrait réjouir de nombreux automobilistes. Le gouvernement a décidé de reporter à 2018 sa réforme permettant aux maires de fixer le montant des PV de stationnement, révèle mercredi le quotidien Les Echos. Une mesure qui devait pourtant entrer en vigueur dès 2016.

La nouvelle devrait être annoncée officiellement par le Premier ministre, Manuel Valls, le 1er octobre, à l’occasion des Rencontres nationales du transport public. Concrètement, cela veut dire que ce report permettra un gel des hausses des amendes en 2016 et 2017.

Un motif technique ou politique ?

Mais pourquoi un report ? La raison officielle serait que les systèmes informatiques de la future juridiction administrative, l'Agence nationale pour le traitement automatisé des infractions (Antai), ne seront pas prêts à temps.

Publicité
Pourtant, il y aurait surtout une raison officieuse, plus politique. "L'exécutif serait en train de temporiser pour ne pas se mettre à dos les automobilistes avant l'élection présidentielle de 2017", explique RTL.fr. Les maires, eux, devraient beaucoup moins apprécier la nouvelle.

A lire aussi - Nouvelle amende pour stationnement très gênant : ça va coûter cher ! 

En vidéo sur le même thème : Contester un PV de contravention et se défendre