Et on n'est pourtant qu'en octobre ! En effet, le coût des embouteillages a la fâcheuse tendance à s'alourdir années après années. Et cela ne va pas aller en s'améliorant selon une étude publiée ce mardi. Les détails avec Planet.fr.

Le fournisseur d'info trafic Inrix a publié ce mardi les résultats de son étude sur le coût des embouteillages en France... Si l'on n'est qu'en octobre, elles se chiffrent pourtant déjà à 17 milliards d'euros... Le Parisien, qui révèle l'étude, rappelle que ce montant est supérieur au trou de la Sécurité sociale, de 12,5 milliards d'euros en 2013.

Selon ces données, 46 millions d'euros sont donc gaspillés chaque jour dans les bouchons en France... Et cela risque de s'aggraver encore. En effet, Inrix pense que la facture va s'alourdir de 30% d'ici 15 ans, rapportant la note totale annuelle à 22 milliards d'euros en 2030. Ce chiffre prend en compte le carburant gâché, l'usure anticipée des véhicules ainsi que la perte de production dans les entreprises où les salariés sont en retard à cause des embouteillages".

Une baisse du nombre de véhicules en France en 2050Inrix estime qu'il va y avoir un "intensification significative du trafic routier à l'échelle nationale dans les quinzes prochaines années". Matt Simons, directeur Europe d'Inrix, ajoute que "si nous ne réagissons pas dès maintenant, la saturation des axes routiers aura de très graves conséquences pour l'économie du pays, les entreprises et les citoyens".

Publicité
Mais l'utilisation accrue des transports en commun ou du covoiturage pourrait renverser la vapeur... Ainsi, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie pense que le nombre de véhicules va baisser de 35 à 22 millions... en 2050.