De l'immobilier aux valeurs boursières, voici la règle du jeu s’appliquant en 2015 et les exonérations dont vous pouvez bénéficier... 

Le calcul des biens entrant dans l’assiette de l’ISF est important. D’abord parce qu’il vaut mieux éviter un litige avec le fisc, qui ne manque jamais une occasion de pinailler. Et ensuite, par qu’une erreur peut vous faire sauter une tranche - il y en à 6 - avec des risques importants pour la conservation de votre patrimoine.

Pour savoir si vous franchissez la ligne jaune des 800.000 euros, seuil qui déclenche une taxation de 0,5% (1,5% au-delà de 10 millions d’euros), voici les règles qu’il faut appliquer en 2015.

Publicité
Principe : Le montant de votre ISF est fixé selon la valeur nette de votre patrimoine au 1er janvier 2015, moins une décote et d’éventuelles réductions au titre des dons pour des organismes d’intérêt général ou d’investissements dans le capital de PME. Le tout est plafonné à 45 000 euros en 2015.