Vendredi dernier, trois ressortissants français ont été arrêtés à la frontière serbo-croate pour avoir enlevé une petite fille de deux ans. Retour sur le scénario fou de cet enlèvement.

Vendredi dernier, aux environs de 13 heures, un homme aurait arraché des bras de sa mère une petite fille de deux ansdans les rues de Belgrade, rapporte Metronews. Il aurait ensuite confié l’enfant à son couple de complice, avant que les trois suspects prennent la fuite à bord d’une berline.

Les autorités serbes se sont alors lancées à leur poursuite, à l’aide d’hélicoptères. Un homme et deux femmes ont été arrêtés à un péage de Serbie après trois heures de course-poursuite effrénée. Les trois suspects, déjà connus des services de police français pour différents délits, sont originaires du Gard. Lors de leur arrestation à la frontière serbo-croate, la petite fille a été retrouvée saine et sauve et ramenée auprès de ses parents. Le passeport français d’une fillette de deux ans a été trouvé dans la voiture.

Une mise en scène digne d'un film

Publicité
Les suspects ont livré un témoignage des plus étranges aux enquêteurs serbes. La jeune femme, âgée de 26 ans, serait actuellement en instance de séparation avec son compagnon français. Pour ne pas perdre la garde de sa fille, elle aurait imaginé un scénario particulier. Aidée de ses parents, elle a pris la décision d’enlever une fillette qui ressemblait à sa propre fille afin de lui faire passer un test ADN. Le résultat s’avérant négatif, le père n’aurait plus disposé de la garde de sa fille. La jeune femme a affirmé qu’elle avait l’intention de rendre l’enfant à ses parents. Les trois suspects encourent jusqu’à 15 ans de prison.

Voir la vidéo : Les retrouvailles de la fillette avec ses parents