Alors que le pré-Conclave a débuté lundi, un Italien déguisé en évêque a tenté de s’immiscer dans ces travaux préparatoires. Il a finalement été découvert et conduit hors du Vatican.

Si l’habit ne fait pas le moine, il permet toutefois de le reconnaître. Déguisé en évêque, un Italien a tenté lundi de s’introduire parmi les cardinaux qui participent au pré-Conclave. Réunis en "congrégations générales", quelques 104 cardinaux venus des quatre coins du monde sont en effet actuellement réunis à Rome pour discuter de tous les problèmes que rencontre l’Eglise et préparer  le prochain Conclave. Pour s’immiscer au mieux dans ces réunions, le faux religieux avait revêtu une soutane noire ceinte à la taille par une écharpe violette d’évêque. Il portant par ailleurs un chapeau mou. Fort de sa supercherie, l’homme a réussi à se faire photographier aux côtés de vrais cardinaux. Il est par ailleurs parvenu à discuter avec de nombreux prélats et même, à critiquer les évêques catholiques pour avoir "commis une erreur en déplaçant les prêtres" accusés de pédophilie d’une paroisse à une autre.

Publicité
Une soutane un peu trop courteLa petite farce a toutefois pris fin lorsque des religieux se sont étonnés de la longueur de sa soutane, plus courte que celle des autres évêques. Démasqué, l’homme a ensuite été reconduit à la sortie par des gardes suisses. Identifié comme étant Ralph Napierski, le faux évêque tiendrait un blog sur lequel il se revendiquerait membre de "l’Eglise orthodoxe italienne" - qui n’existe pas –  et affirmerait s’appeler Basilius. Sur son blog, Basilius assure avoir fondé l’ordre catholique du "Corpus Dei" et être l’inventeur d’un "système qui permet aux personnes de contrôler des ordinateurs avec le pouvoir de la pensée".  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité