Une photo du président iranien Mahmoud Ahmadinejad prise lors des funérailles d'Hugo Chavez le 8 mars à Caracas (Venezuela) choque les conservateurs iraniens.

Provocatrice, déplacée voire choquante ? Avouons que ce ne sont pas les premiers mots qui nous viennent à l’esprit lorsque l’on regarde la photo-ci contre. On peut y voir le président iranien Mahmoud Ahmadinejad prendre les mains d'Elena Frias, la mère éplorée d’Hugo Chavez, et poser sa tête contre la sienne dans un geste de consolation. Simplement de la compassion dans la douleur, penseront certains. Cette scène, a priori de circonstance à l’occasion des funérailles du président vénézuélien Hugo Chavez le 8 mars, a pourtant fait hérisser le poil des conservateurs iraniens. Ils ont jugé que ce contact physique avec une femme, en public, était inapproprié parce qu'il contreviendrait aux principes de l’Islam tel qu’il est pratiqué en Iran.

Ce n’est pas "digne" d'un représentant de l’IranIl "a perdu le contrôle", a estimé Hojatoleslam Mohammed Taghi Rahbar, un parlementaire conservateur. Un autre parlementaire,  Mohammed Dehghan, cité cette fois par la BBC, a déclaré qu'un tel comportement n'était pas digne de la part d'un haut fonctionnaire iranien.

Publicité
Il aurait fallu s’incliner, d’après euxD’après le Huffington Post qui cite le média américain rferl.org, l'usage voudrait que lorsque les diplomates et hauts responsables iraniens rencontrent une femme à l’étranger, ils s’inclinent en guise de salut. Bien que le président iranien n’ait commenté ni la photo ni les réactions qui l’ont accompagnées, ses proches ont précisé qu’il n’avait pas embrassé la mère du défunt. Le second mandat présidentiel Mahmoud Ahmadinejad devrait prendra fin en août prochain.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :