Alors qu’une ressortissante française a été enlevée au Yémen ce mardi, Planet.fr vous rappelle les pays à éviter.

Huit pays sont sur la liste rouge du ministère des Affaires étrangères. Il est formellement déconseillé de s’y rendre, comme le rappelle Le Monde. Par ailleurs, une quinzaine d’autres territoires sont déconseillés sauf raison impérative.

Le Yémen

Ce mardi, Isabelle Prime, une française de 30 ans a été enlevée. Elle travaillait comme consultante pour une société spécialisée dans la protection sociales et était responsable d’un projet pour le Fonds social yéménite. Le ministère des Affaires étrangères explique sur son site Internet qu’en raison de la situation politique et sécuritaire actuelle, les ressortissants français sont invités à quitter le Yémen dans les meilleurs délais. L’ambassade de France à Sanaa, la capitale est fermée depuis le 13 février. Le Yémen, divisé entre les musulmans chiites et sunnites, connaît une situation de crise. De plus, Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique (AQPA) est implanté dans le sud du pays.

La Libye

Depuis l’assassinat d’un ressortissant français à Benghazi en mars 2014, il est formellement déconseillé de se rendre dans l’est du pays. Par ailleurs, les déplacements dans le sud du pays où des enlèvements et des actes hostiles envers les Français se produisent, sont proscrits.

La Somalie

La milice islamiste Al Shabaab, affiliée à Al-Qaïda, contrôle encore la partie du Sud de la Somalie où les assassinats sont très fréquents. Les travailleurs humanitaires et les journalistes risquent également de se faire enlever à Mogadiscio, la capitale.

L’Irak

Au vu de la situation actuelle en Irak, il est recommandé aux ressortissants français de quitter les territoires contrôlés par l’insurrection et les zones d’affrontements. Il est également déconseillé de voyager au Kurdistan par l’Irak.

La Syrie

Le conflit qui touche actuellement le pays du Moyen-Orient rend la situation très dangereuse pour les ressortissants français. Le climat de violence qui prévaut en Syrie a conduit la France à fermer son ambassade. Plus de 200 chrétiens syriens ont été enlevés dans la région de Hassaké depuis le début de la semaine.

L’Afghanistan

En décembre, un attentat suicide s’est produit à l’Institut français de Kaboul. Depuis, il est recommandé d’éviter tout déplacement. Le niveau de violence est toujours très élevé et les séjours dans le pays sont à proscrire.

Le Pakistan

Suite à l’attentat qui a fait 150 morts dans une école militaire en décembre dernier, il est fortement déconseillé de se rendre au Pakistan. De plus, de violentes manifestations ont eu lieu suite à la publication de Charlie Hebdo, le 14 janvier, contre le journal satirique et la France.

La Corée du Nord

Publicité
La plus grande prudence est de rigueur en Corée du Nord, en raison des tensions avec la Corée du sud et le régime très répressif du régime nord-coréen. La France n’a aucune relation diplomatique avec la république populaire démocratique de Corée. Les ressortissants français doivent faire preuve de vigilance.

Vidéo sur le même thème : Faut-il s'inquiéter pour les Français expatriés dans les pays dits à risque ?