Revue du web
Avec Atlantico
De retour dans l'hexagone, ces mineurs seront accompagnés dans le cadre de l'aide sociale à l'enfance (ASE).
Revue du web
Avec Atlantico
Encore une fois, l’Union européenne demeure la grande absente de ce vaste processus mondial, engluée qu’elle est à la fois dans son moralisme irréaliste et dans son "impuissance volontaire."
Revue du web
Avec Atlantico
Un peu plus de 85 000 demandes d'asile ont été enregistrées en 2016 en France, selon l'Ofpra.
Revue du web
Avec Atlantico
Le meilleur de l'actualité politique, économique et internationale.
Revue du web
Avec Atlantico
"Il faut être prudent car nous avons appris dans cette région, au cours des dernières années, que de nombreux responsables disent une chose et font le contraire", déclare cependant le président syrien.
Revue du web
Avec Atlantico
Thierry Mariani, Nicolas Dhuicq et Jean Lassalle a été reçu pendant plus d'une heure par Bachar Al-Assad, ce dimanche à Damas.
Revue du web
Avec Atlantico
L'Europe s'apprête à célébrer cette année les 60 ans des traités signés à Rome le 25 mars 1957, qui ont jeté les bases de ce qui est devenu l’UE d’aujourd’hui. Des accords dont la modernité et le courage peuvent encore surprendre et inspirer.
Revue du web
Avec La Tribune
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, la Turquie d'Erdogan peut-elle surmonter la violence ?
Revue du web
Avec Atlantico
Ils affirment répondre ainsi aux "violations" par le régime de la trêve en vigueur depuis quatre jours.
Revue du web
Avec Atlantico
En visite à Bagdad, le chef de l'Etat a justifié la présence des forces françaises sur place en déclarant que "agir contre le terrorisme ici en Irak, c'est aussi prévenir des actes terroristes sur notre propre sol..". Dans quelle mesure est-ce une vérité? Que deviendront les partisans et les sympathisants de l'Etat Islamique après la fin de l'organisation ? Autant de questions qui restent en suspens.
Revue du web
Avec Atlantico
Huit chasseurs Rafale français sont stationnés en Jordanie et six autres aux Émirats arabes unis pour participer aux opérations de la coalition internationale.
Revue du web
Avec Atlantico
"Trois documents ont été signés : le premier est entre le gouvernement syrien et l'opposition armée sur le cessez-le-feu sur l'ensemble du territoire syrien", a déclaré Vladimir Poutine.
Revue du web
Avec La Tribune
L'ex-ministre des Affaires étrangères Dominique de Villepin, dont le dernier ouvrage, Mémoire de paix pour temps de guerre, est paru en novembre dernier, vient nous éclairer sur le sujet.
International
Alors qu'ils étaient censés se rendre en Syrie pour "affirmer un soutien à la population" d'Alep, les députés Cécile Duflot, Hervé Mariton et Patrick Mennucci ont été bloqués à la douane turque.
Société
Le journaliste de RFI David Thomson vient de publier "Les Revenants", un livre sur les djihadistes français de retour sur notre territoire. Découvrez des extraits de son enquête.
International
Histoires de famille, activités bancaires… Très discrète depuis l’éclatement de la guerre en Syrie il y a cinq ans, l’épouse de Bachar el-Assad a un parcours particulier que peu connaissent. 
Vidéos A la une
Le groupe État islamique recule dans ses bastions en Irak ou en Syrie mais reste menaçant, comme en témoigne les attentats commis à Nice ou en Allemagne. "C'est un grand mystère militaire", a expliqué François-Bernard Huyghe, spécialiste du terrorisme invité sur LCI, précisant que "les 20 grandes puissances du monde sont engagées" dans ce combat contre les "60 000 combattants".
Vidéos A la une
Elles sont les 'Reines de Syrie', du nom de la pièce qu'elles jouent. Elles ? Ce sont des réfugiées qui racontent leur propre histoire dans une pièce inspirée des 'Troyennes' d'Euripide. La pièce a été montée par la journaliste et réalisatrice Charlotte Eager : 'Les troyennes' sont une pièce qui parle de la guerre, des réfugiés. Tous les hommes sont mort et les femmes sont bloquées là dans un camp de réfugiés d'où elles ne sortiront que pour être vendues comme esclaves. Et nous avons donc pensé : 'Montons cette pièce, 'Les Troyennes'. Et ce qui est important dans ce projet, et c'est capital, c'est que ce n'est pas une thérapie pour ces comédiennes, c'est aussi une prise de conscience très importante pour la crise des réfugiés syriens dans son ensemble.' Reem étudiait à l'université de Damas quand la guerre a éclaté : 'J'ai raté mon éducation, j'ai perdu ma maison, mes voisins, ma Syrie. Mais cette pièce me donne vraiment l'occasion de faire quelque chose. Et c'était un peu bizarre au début mais après nous avons vraiment compris l'objectif et que ça nous donne l'opportunité de parler librement et de raconter notre histoire.' La production britannique de 'Queens of Syria' est dirigée par Zoe Lafferty : 'Leur façon de parler est incroyablement claire. Elles sont très intelligentes, très engagées politiquement, elles savent ce qu'elles veulent dire. Et elles ont vraiment été très motivées pour parler de leur passé et de ce qui s'est passé en Syrie. Elles ont aussi passé plus de temps pour explorer qui elles sont. Qui elles étaient avant de devenir des réfugiés, avant de connaître la guerre, quelles sont leurs pensées, leurs désirs, leurs sentiments pour l'avenir.' La pièce Queens of Syria est actuellement en train de tourner au Royaume-Uni. Elle devrait être donnée en Jordanie et un documentaire relatant cette aventure théâtrale est en cours de préparation.
Politique
Interrogé quelques minutes avant le défilé du 14 juillet, l'ancien Premier ministre a confondu deux dictateurs, ressuscitant l'un d'eux ! 
Vidéos A la une
En Irak et en Syrie, "notre armée de l'Air frappe quotidiennement ses positions (ndlr : du groupe État islamique). Notre armée de Terre continue ses opérations et j'annonce que nous allons encore intensifier le concours de l'armée de Terre pour soutenir les Irakiens dans la perspective de la reconquête de Mossoul", a déclaré mercredi François Hollande. Le chef de l'État a ajouté que "le groupe aéronaval sera de nouveau déployé à l'automne".
Vidéos A la une
Un raid aérien a frappé un hôpital, situé dans la localité d'Ahsem, dans la province d'Idlbeb. Au moins trois personnes ont été tuées, dont un enfant. Cette région est contrôlée principalement par une coalition de groupes rebelles islamistes, en tête desquels le Front al-Nosra, qui est exclu de la trêve décrétée par le régime depuis la fin du Ramadan. Trêve qui aurait été prolongée ce matin de 72 heures. Mais sur le terrain, les violences se poursuivent, notamment à Alep, la deuxième ville du pays. Les rebelles ont tiré hier des dizaines de roquettes sur des quartiers contrôlés par le régime, qui a répliqué par des frappes aériennes. Une vingtaine de civils auraient été tués dans ces bombardements, des deux côtés de la ville. L'objectif prioritaire des insurgés est de reprendre le contrôle de la route du Castello, leur principal axe de ravitaillement vers Alep, qui a été coupé la semaine dernière par l'armée de Bachar al-Assad. Depuis, le manque de produits de première nécessité et de carburant se fait sentir. Avec AFP, AP
Vidéos A la une
Deux pilotes russes sont morts ce vendredi près de Palmyre, dans le centre de la Syrie, après que leur hélicoptère a été abattu. 12 combattants russes ont péri dans le conflit depuis le début des bombardements de la Russie en septembre. Un retrait de la majeure partie de son contingent militaire avait été annoncé en mars, mais des frappes ciblées en soutien aux forces de Bachar al-Assad se poursuivent.
Vidéos A la une
Nouvelle journée meurtrière en Syrie, au dernier jour d'une trêve de 72 heures, décrétée par le régime. Une vingtaine de civils ont péri dans des frappes contre une localité de la province d'Idleb, contrôlée notamment par le Front al-Nosra, qui était exclu, comme l'État islamique, de ce cessez-le-feu temporaire. On ignore si ces raids ont été perpétrés par l'aviation syrienne ou russe. Par ailleurs, plus au nord, à Alep, un quartier contrôlé par le régime a été la cible de roquettes tirées par des groupes rebelles. Là aussi, le bilan est lourd : au moins 18 civils tués, dont quatre enfants, et 120 blessés, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. La veille, de violents combats avaient opposé les rebelles à l'armée syrienne, qui a réussi a couper la dernière route d'approvisionnement des insurgés vers Alep. Cette trêve en trompe l'oeil qui devait prendre fin officiellement à minuit, coïncidait avec la fête de Aïd el-Fitr, qui marque la fin du mois de jeûne du ramadan. À cette occasion, Damas a publié des images de Bachar al-Assad. Le président syrien et son épouse se sont rendus au domicile de soldats syriens, blessés durant la guerre.
Vidéos A la une
Malgré l'annonce d'une trêve par le régime syrien, de violents combats font rage dans la région d'Alep. L'armée de Bachar el-Assad cherche à reprendre le contrôle du dernier axe d'approvisionnement des insurgés. la route dite du Castello. Bombardée à plusieurs reprises dans le passé, c'est la première fois que les troupes d'Assad sont aussi proches de la contrôler au sol. Si elles y parviennent, les groupes rebelles se retrouveraient totalement assiégés. Mercredi le président syrien a décrété un 'régime de silence', pour tout le territoire et pour une durée de 72 heures. Cette annonce a coïncidé avec la fin du mois de jeûne du ramadan. Si sur le terrain les armes ne se sont pas tues, les affrontements ont toutefois baissé en intensité.
Vidéos A la une
Le Ramadan a pris fin mercredi et près d'un milliard de musulmans ont fêté l'Aïd el Fitr. A Bagdad, après l'attentat sanglant de dimanche dernier qui a tué 250 personnes, l'ombre de l'Etat islamique planait sur la célébration de la fin du mois de jeûne. En Syrie, le régime a promis de suspendre les combats contre les rebelles pendant 72 heures. Une annonce saluée par Washington.
Vidéos A la une
Ses apparitions sont rares, mais ce mercredi matin, et à la surprise générale, Bachar al-Assad s'est affiché à Homs. Il assistait à la prière de l'Aïd el-Fitr et était accompagné du mufti de Syrie. En marge de cette visite, l'armée syrienne a décrété un cessez-le-feu de 72 heures sur l'ensemble du territoire.
Vidéos A la une
Le tribunal correctionnel de Paris a rendu sa décision concernant le procès de l'affaire de la filiale djihadiste de Strasbourg. Les 7 Alsaciens, poursuivis pour être allés en Syrie, écopent de 6 à 9 ans de prison, assortis d'une période de sureté des deux tiers. La peine la plus lourde concerne Foued Mohamed-Aggad, le frère de l'un des kamikazes du Bataclan.
Vidéos A la une
Le président turc Recep Tayyip Erdogan souhaiterait mettre à profit les compétences des réfugiés syriens qui cherchent à s'intégrer au marché du travail. Il propose ainsi d'en naturaliser la plupart, notamment celles et ceux hautement qualifiés.
Vidéos A la une
Depuis septembre 2014, la France a lancé l'opération "Chammal" en Irak et en Syrie. Objectif : lutter contre le groupe État islamique (EI) en soutenant les troupes irakiennes et syriennes au sol, sur une base stratégique. Mais depuis les attentats de Paris, les frappes se sont intensifiées. Découvrez le quotidien des soldats engagés dans ce combat.
Vidéos A la une
Entre températures écrasantes et problèmes techniques qui ne sauraient attendre, toute cette base secrète doit vivre au rythme de l'opération Chammal. Photographier les bâtiments ennemis ou mener à bien des raids prévus à l'avance constituent le quotidien de ces pilotes hors pair, tenus à l'anonymat, pour lutter contre les djihadistes...Exceptionnellement, les équipes de TF1 ont pu filmer le quotidien des aviateurs français.

Pages

Publicité