Devant les médias du monde entier lundi soir, le président russe qui participait au forum de l'APEC à Pékin, s'est montré fort courtois avec la Première dame chinoise.

La première journée du forum de coopération économique Asie-Pacifique s’est terminée ce lundi au stade aquatique du Centre national de natation situé à Pékin. Les chefs d’États des 21 nations entourant l’Océan Pacifique s'y sont donné rendez-vous pour parler économie, écologie, géopolitique, sous fond de tensions entre les poids-lourds de la région que sont la Chine, les États-Unis, la Russie et dans une moindre mesure le Japon.

À lire aussi - Vladimir Poutine : onze choses à savoir sur l'homme le plus puissant du monde depuis 2013

Alors que l’hôte de l’évènement, le président chinois Xi Jinping était en pleine discussion avec son homologue américain Barack Obama, Vladimir Poutine a fait preuve d’une détonante galanterie, rapporte FranceTV Info.

Le "chevalier" Vladimir censuré

En effet, le chef d'État russe était en train de converser avec Peng Liyuang, la Première dame chinoise quand, surement poussé par le froid qui régnait dans la salle, celui-ci s’est levé pour lui déposer un manteau sur les épaules (41 secondes sur la vidéo). Si le geste du président russe, par ailleurs nouvellement célibataire, a beaucoup amusé les internautes, les organes de presse chinois ont préféré censurer le passage. Cela sans compter que la Première dame, après avoir attendu quelques instants pour ne pas paraître impolie, avait retiré le manteau pour le donner à un serveur. 

À lire aussi - Dominique Strauss-Kahn travaille-t-il pour Vladimir Poutine ?

Publicité
Selon Foreign Policy (article en Anglais), repris par FranceTV Info, cette décision fait suite à l’importante campagne de lutte contre l’adultère et la corruption menée par Xi Jinping en personne. De telles images pouvant semer le doute dans la population chinoise, il a été décidé de les censurer. En quelques heures, les censeurs ont donc supprimé toute trace de la vidéo sur les réseaux sociaux et de manière plus générale sur les sites Internet chinois.