Deux momies ont été découvertes avec leurs sarcophages dans les égouts d’un village près de Minya à 240 kilomètres de la capitale égyptienne.

Samedi 31 janvier, la police égyptienne a trouvé deux momies enveloppées dans plusieurs couches de lin avec leurs sarcophages en bois dans un village près de Minya, à environ 240 kilomètres  au sud du Caire. Un troisième sarcophage sans momie a également été découvert.

Ces vestiges dateraient de l’époque gréco-romaine, entre 332 avant J.C et 395 après J.C, comme le rapporte Le Point.

Lire aussiUne momie vieille de 3 600 ans découverte à Louxor

Les corps étant très abimés, il sera donc difficile d’en apprendre davantage. "Bien que les cercueils ont été décorés avec des images colorées, il manque des inscriptions ou des hiéroglyphes égyptiens antiques" a déclaré dans un communiqué, le ministère des Antiquités.

La question que tout le monde se pose est : comment ces momies sont arrivées là ?  Le docteur Yusuf Khalifa, un responsable du ministère, considère qu’elles ont probablement été découvertes par des personnes effectuant des fouilles illégales et qui les auraient abandonnées par la suite. Soit pour ne pas se faire arrêter par la police, soit parce qu’ils ne se seraient pas rendus compte de la valeur de leur découverte.

Publicité
Désormais, les chantiers de fouille archéologique sont extrêmement surveillés en Egypte afin d’éviter les pillages d’objets antiques. En octobre 2014, sept personnes ont été arrêtées à Gizeh suite à une fouille illégale sur les vestiges d’un temple.

Une fois le travail de restauration effectué, les deux momies et les sarcophages seront exposés au musée Hermopolis de Minya.

Vidéo sur le même thème : Une momie vieille de 2500 ans en réparation